1,8 G$ pour soutenir les Québécois et relancer l'économie

·3 min read

COVID-19. Dans Le point sur la situation économique et financière du Québec, Eric Girard, a fait état de mesures additionnelles totalisant 1,8 milliard de dollars sur trois ans pour continuer à soutenir les Québécois et relancer l'économie. Ces nouvelles initiatives portent à près de 13 milliards de dollars le montant investi par le gouvernement, depuis mars, pour affronter la pandémie. Côté déficit, il est toujours prévu à 15 milliards de dollars en 2020-2021. L'équilibre budgétaire sera de retour d'ici 5 ans sans couper dans les services et sans augmenter les taxes et impôts selon le ministre des Finances. «Nous devons collectivement affronter l'une des pires crises de l'histoire du Québec. Le gouvernement fera tout ce qui est nécessaire pour renforcer notre système de santé et aider les citoyens et les entreprises qui ont été durement frappés, afin qu'ils puissent traverser cette pandémie et se relever rapidement. Les nouvelles mesures de relance annoncées aujourd'hui nous permettront d'accroître la confiance et d'assurer une meilleure prévisibilité aux projets d'investissement», souligne Eric Girard, ministre des Finances.

Le gouvernement annonce ainsi un montant additionnel de 287 millions de dollars pour soutenir les Québécois et l’économie. Il inclut ainsi un montant additionnel de 100 millions de dollars qui sera investi pour contrer les problèmes de santé mentale au moyen, entre autres, d'un meilleur accès à des services d'aide.

De plus, de nouvelles initiatives totalisant 117 millions de dollars visent à rendre les milieux d'enseignement mieux adaptés au contexte actuel et à l'enseignement à distance, de soutenir des clientèles vulnérables et d'assurer des services de garde subventionnés sécuritaires.

Une aide additionnelle de 60 millions de dollars pour le secteur du tourisme est également annoncée, notamment pour atténuer les impacts de la pandémie sur l'hébergement touristique.

Également, une somme de 459 millions de dollars iront à des initiatives visant à favoriser la réintégration des Québécois sur le marché du travail en misant sur la requalification, la formation et la diplomation.

Par ailleurs, le gouvernement prévoit 477 millions de dollars pour stimuler la croissance économique en accélérant les projets d'investissement des entreprises, en appuyant des initiatives innovantes et en soutenant le développement économique des régions. Des investissements additionnels de 300 millions de dollars permettront également de bonifier le Plan pour une économie verte, et un montant de 247 M$ sera investi pour encourager la production québécoise et l'achat local.

Ces actions s'ajoutent au devancement, annoncé en mai dernier, de plusieurs investissements prévus dans le Plan québécois des infrastructures (PQI) 2020-2030. Pour 2020-2021, ce plan prévoit dorénavant des investissements allant jusqu'à 13,9 milliards de dollars, plutôt que les 11 milliards de dollars initialement prévus. Cette initiative aura un impact financier de plus de 300 millions de dollars sur trois ans. Du côté sanitaire, la mise à jour de novembre 2020 fait état de dépenses additionnelles de 1,3 milliard de dollars en santé depuis juin dernier, qui découlent notamment du plan d'action pour faire face à la deuxième vague de la pandémie. Ces dépenses sont principalement liées à la prolongation des primes pour le personnel de la santé, à la formation des nouveaux préposés aux bénéficiaires, à l'augmentation du dépistage et de la capacité de traitement des tests et aux achats réalisés afin de disposer de tous les équipements de protection nécessaires.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal