30 % de collisions de plus l’hiver

·1 min read

AUTOMOBILE. La saison hivernale enregistre près de 30 % de collisions de plus qu'aux beaux jours. Plus exactement, les statistiques compilées par le Groupement des assureurs automobiles démontrent qu'en 2019, au cours du 1er et du 4e trimestre de l'année, il y a eu 225 858 sinistres automobiles, soit 27 % de plus qu'au 2e et 3e trimestre. «C'est une tendance qui est observée chaque année : c'est en hiver qu'il y a les plus d'accidents sur les routes et plusieurs sont évitables. Il est donc important pour les conducteurs de redoubler de vigilance et, ainsi, d'éviter un accident fâcheux», explique Anne Morin, responsables des affaires publiques du GAA. Obligatoires à compter du 1er décembre, les pneus d'hiver permettent une meilleure adhérence sur la route mais ne remplaceront jamais la prudence des conducteurs indique le GAA. Lorsque les conditions de la route sont défavorables, le GAA rappelle l'importance de réduire sa vitesse et de conserver une distance suffisante entre son véhicule et celui qui nous précède pour pouvoir freiner à temps. On réduit ainsi le risque d'être impliqué dans une collision dont on pourrait être tenu responsable et on évite par conséquent l'ajout d'un sinistre à son dossier. Si un accident survient, il est recommandé d'avoir toujours à disposition un constat amiable, en format papier ou sur son cellulaire. En quelques instants, il est possible d'informer son assureur de l'accident qui vient de se produire. «C'est une application très simple d'utilisation qui permet à l'assureur de recevoir une information lisible rapidement. Cela facilite le règlement de sinistre», précise Anne Morin.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal