442 000 $ pour une pêche plus écologique à Nutashkuan

·1 min read

Le Conseil de la Première Nation des Innus de Nutashkuan reçoit des subventions gouvernementales totalisant un peu plus de 442 000 $ pour réduire l’impact environnemental de ses bateaux de pêche.

Le 12 novembre, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, André Lamontagne, et le leader du gouvernement à la Chambre des communes, Pablo Rodriguez, qui agissait comme représentant de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, ont annoncé le financement conjoint Canada-Québec de sept projets visant l’adoption de technologies propres pour les pêches et l’aquaculture.

Ainsi, Pêches et Océans Canada octroie 364 040 $ au conseil de bande tandis que le Secrétariat aux affaires autochtones lui accorde 78 000 $. Les montants serviront à remplacer le moteur et du premier bateau pour un moteur de nouvelle génération et à substituer les systèmes d’échappement par un système de la gestion de la consommation de carburant et un système de filtration des particules. Aussi, les deux embarcations utiliseront de l’huile minérale, moins polluante, dans leur système hydraulique au lieu de l’huile synthétique.

« Je suis fier que le Secrétariat soit partenaire du projet de réduction de l'impact environnemental dans le domaine des pêches à Nutashkuan. Il s'agit d'un geste concret. Le respect de l'environnement, de tout temps, est une valeur fondamentale de la nation innue. Je souhaite aux membres de la communauté une pêche abondante », a indiqué par communiqué le nouveau ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière.

L’entreprise nord-côtière Les Crabiers du Nord inc bénéficiera également de deux subventions, pour recevoir 367 000 $ en tout.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur