Lewis Hamilton bat le record de Schumacher en gagnant un 92e Grand Prix de F1

·4 min read

PORTIMAO, Portugal — Après avoir grandi en regardant Michael Schumacher accumuler les victoires à la télévision, Lewis Hamilton lui a ravi la couronne en remportant un 92e Grand Prix de Formule 1.

Hamilton a gagné sans trop de difficultés le Grand Prix du Portugal, dimanche, ce qui lui a aussi permis de s'approcher d'un septième championnat des pilotes, le dernier record majeur de Schumacher à ravir pour le Britannique.

«Je n'aurais jamais pu imaginer où je suis aujourd'hui, a dit Hamilton. Je vais avoir besoin de temps pour vraiment réaliser ce que je viens d'accomplir. Je ne trouve pas les mots pour l'expliquer.»

Malgré un peu de pluie, Hamilton a devancé son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas par 25,6 secondes, et le pilote Red Bull Max Verstappen par 34,5 secondes. Hamilton compte huit victoires cette saison et a aussi récolté un point bonus dimanche puisqu'il a réussi le tour le plus rapide. Il possède 77 points d'avance sur Bottas au classement du championnat des pilotes, avec cinq courses à faire.

Le seul à avoir réussi à s'approcher de Hamilton a été son père, à qui il a fait une longue accolade après la course.

Hamilton a gagné un premier Grand Prix de Formule 1 en 2007, à Montréal, puis a remporté un premier championnat des pilotes l'année suivante. Sa carrière a toutefois véritablement pris son envol quand il a remplacé Schumacher, qui prenait sa retraite, chez Mercedes en 2013. Hamilton a ajouté cinq championnats des pilotes à son palmarès.

«Je n'avais pas de boule de cristal quand j'ai choisi de venir chez cette équipe», a dit Hamilton.

Pendant que Hamilton célébrait sur le podium, son père, Anthony Hamilton, a filmé la scène sur une tablette pendant que la foule acclamait le nouveau roi de la F1.

«Mon père est ici, ce qui est très spécial, ma belle-mère Linda est ici, a dit Hamilton, ému. Je suis très chanceux.»

Bottas et Verstappen ont eu le dernier mot lors des célébrations, vidant leur bouteille de champagne sur la tête et dans le visage de Hamilton.

«Dans 10 ou 20 ans, tout le monde va admettre qu'il était un pilote très spécial», a dit le directeur de Mercedes, Toto Wolff, au sujet de Hamilton.

Samedi, Hamilton avait amélioré son propre record en décrochant une 97e position de tête lors des qualifications, devant Bottas et Verstappen, sur une piste employée pour une première fois en F1.

Carlos Sainz fils, de McLaren, a brièvement pris les commandes de la course après le départ. Bottas s'est ensuite retrouvé en tête, jusqu'à ce que Hamilton le dépasse lors du 20e des 66 tours.

Hamilton a ensuite fait cavalier seul jusqu'à la ligne d'arrivée. La seule chose qui l'a ennuyé a été une crampe au mollet droit, mais ce ne fut pas suffisant pour remettre en doute le résultat.

«Ça faisait mal, mais j'ai réussi à continuer à me concentrer sur la course», a dit Hamilton.

Le pilote québécois Lance Stroll, de Racing Point, a été contraint à l'abandon. Stroll était de retour en piste après avoir raté le Grand Prix d'Eifel à la suite d'un contrôle positif à la COVID-19.

Stroll a connu une journée difficile. Il a été puni par les commissaires pour avoir causé une collision avec le pilote McLaren Lando Norris au 18e tour lors d'une bataille pour la septième place et il a aussi reçu une deuxième punition de cinq secondes pour avoir excédé trop souvent les limites de la piste.

Roulant en queue de peloton, Stroll est finalement rentré au garage pendant son 53e tour.

«Après la collision, la voiture était endommagée et ce n'était plus possible de continuer, a dit Stroll. C'est une journée à oublier.»

Son coéquipier Sergio Perez a été plus opportun. Victime d'une collision avec Verstappen lors du premier tour, Perez a finalement remonté le peloton et a terminé en septième position.

La course a été présentée devant de nombreux spectateurs portant des couvre-visage dans les gradins. Le circuit de 4,6 km est marqué par de nombreuses dénivellations, ce qui a posé des problèmes d'adhérence à plusieurs pilotes.

La Presse Canadienne