Annulation des examens ministériels et changement de pondération

·2 min read

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, fait le point sur les mesures supplémentaires au sein du réseau scolaire à l'aube du retour à l'école. Notamment, le gouvernement annule les examens du ministère, modifie la pondération et recrute des tuteurs.

Rappelons que les élèves du primaire retourneront à l'école comme prévu le 11 janvier prochain. Les élèves du secondaire reviendront à l'école une semaine plus tard, soit le 18 janvier. Les nouvelles mesures annoncées par le ministre de l'Éducation portent autant sur la réussite pédagogique, la réalité sanitaire ainsi que sur la santé mentale des jeunes. Ce dernier souligne que l'objectif est de « réduire la pression » sur le réseau, les parents et les élèves.

Changement de pondération

En raison de la pandémie, l'année scolaire ne comporte que deux bulletins au lieu de trois. Initialement, le premier bulletin devait être remis au plus tard le 22 janvier. Le gouvernement octroi un délai supplémentaire allant jusqu'au 5 février, si nécessaire. D'ailleurs, la pondération des bulletins sera modifiée afin de donner plus d'importance au second.

Le gouvernement choisit aussi d'annuler les examens ministériels. Monsieur Roberge précise que des documents seront mis à la disposition des enseignants pour préciser les savoirs « essentiels » et « incontournables » à enseigner aux élèves.

Tutorat et application mobile

Pour soutenir et aider les élèves vivant des difficultés, Monsieur Roberge souligne que d'ici la fin du mois de janvier, du tutorat sera offert. La plateforme « Répondez présent » sera utilisée à nouveau pour lancer un appel au personnel des centres de service scolaire, aux retraités de l'éducation ou encore aux étudiants en enseignement pour les inviter à devenir tuteurs. Les élèves soutenus auront été ciblés par les enseignants.

Un forum de discussion pédagogique sera aussi lancé pour aider les élèves au-delà des heures de classe ou du tutorat. Enfin, une application mobile sera mise à la disposition des élèves. On y retrouvera notamment des ressources, des vidéos, des témoignages et la possibilité de clavarder en ligne pour briser l'isolement.

Ajouts sanitaires

Des mesures sanitaires additionnelles sont aussi mises en place dans les écoles. Ainsi, les élèves de 5e et 6e année doivent dorénavant porter le masque même en classe. Pour les élèves de 1ère à 4e année, celui-ci est obligatoire dans les aires communes, les corridors et les autobus. Il ne l'est pas à l'extérieur de l'école. Au secondaire, les élèves doivent maintenant porter un masque de procédure, et non un couvre-visage comme c'était le cas à l'automne. Le gouvernement fournira 2 masques de procédure par jour par élève.

Ève Ménard, Initiative de journalisme local, Journal Accès