Bandelette sous-urétrale : Québec versera une aide financière de 22 500 $

·1 min read

SANTÉ. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce qu’il donne suite aux recommandations du Collège des médecins formulées dans le rapport d’enquête déposé le 16 juin dernier concernant les complications liées à la mise en place d’une bandelette sous-urétrale. Les femmes qui ont subi un retrait radical de leur bandelette sous-urétrale hors du Québec entre le 1er octobre 2018 et le 31 décembre 2020 pourront recevoir une aide financière de 22 500 $. «Les mesures annoncées aujourd’hui s’inscrivent en continuité des engagements pris par ma prédécesseure. Nous nous assurons ainsi de soutenir adéquatement les femmes qui ont des complications en lien avec leur bandelette, tout en aidant financièrement celles qui ont obtenu ces services hors du Québec. Dès janvier, l’organisation de ces services sera optimisée au sein de nos propres équipes afin de mieux répondre aux besoins de ces personnes ici même», souligne Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Notons qu’à partir de janvier 2021, les femmes qui sont aux prises avec des complications en lien avec leur bandelette auront désormais accès à des centres d’expertise organisés au sein du réseau de la santé québécois. Rappelons que l’installation bandelette sous-urétrale visait à régler les problèmes d’incontinence, une conséquence fréquente après un accouchement.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal