Bilan de chasse 2020 : moins de permis vendus et moins de bêtes récoltées

·1 min read

La saison de chasse 2020 est marquée par une baisse importante du nombre de cerfs de Virginie abattus sur l’île d’Anticosti, montrent les données récentes du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

En 2019, 6652 cerfs avaient été récoltés sur l’île vis-à-vis 4570 bêtes lors de la dernière saison, ce qui représente une diminution de 30 %. La pandémie a durement affecté cette chasse : moins de Québécois ont acheté un permis (2682 permis versus 3237) et encore moins de chasseurs de l’extérieur s’en sont procuré un. En 2020, seulement 43 permis ont été vendus à des non-résidents comparé à 574 l’année d’avant.

Ailleurs en Côte-Nord, les statistiques de chasse à l’orignal pour 2020 sont similaires à celles de 2019. Précisément 654 orignaux ont été abattus dans la zone 19, qui va de Baie-Comeau à Blanc-Salon en montant jusqu'à Fermont, soit 431 mâles, 179 femelles adultes et 44 veaux. Avec 5549 permis vendus, ce nombre se situe près de la moyenne des cinq années précédentes. Les restrictions de déplacement en raison de la pandémie ont causé une diminution de 80 % du nombre de permis pour les non-résidents. Seulement quatre permis ont été vendus à des chasseurs de l’extérieur alors que le MFFP en dénombrait 21 l’année précédente.

Avec 59 bêtes abattues, la zone 19 a enregistré sa plus importante récolte d’ours noirs. La majorité des ours, soit 43, a été récoltée au printemps.

Le bilan 2020 de la chasse au gros gibier et au cerf de Virginie est basé sur les données disponibles en date du 25 janvier 2021.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur