Budget 2021 de Contrecœur: gel du taux de la taxe foncière

·4 min read

Le conseil municipal de Contrecœur a présenté son budget pour la dernière année. Celui-ci s'élève à 15 821 697 $, soit une hausse de 3,1 % par rapport à l’an dernier.

Comme on pouvait s’y attendre, les élus ont dû tenir compte, dans leurs prévisions, de la situation exceptionnelle engendrée par la pandémie. « Dans cette optique, des décisions unanimes ont été prises concernant le taux de taxation de notre municipalité », s’est exprimée la mairesse Maud Allaire, ajoutant que l’exercice a mené à « un budget réfléchi et responsable […] qui respecte la capacité de payer de nos contribuables. »

Selon la mairesse, le budget témoigne de la rigueur du cadre financier mis en place par son administration. Selon cette dernière, le conseil a su gérer sainement la croissance démographique tout en poursuivant ses objectifs de développement durable.

En tenant compte des difficultés financières qui ont été le lot d’un nombre important de foyers au cours de la dernière année, le conseil municipal a pris la décision de maintenir le taux de la taxe foncière résidentielle et commerciale. Ce dernier demeure inchangé à 0,6153 $ par 100 $ d’évaluation pour l’année 2021.

Toutefois, le taux imposé aux industries augmentera de 1,5 %. Celui des terrains vagues à vocation commerciale passera à 1,23 $ pour chaque tranche de 100 $.

Gel également du tarif pour les services d’eau et d’ordures ainsi que pour les résidents possédant une fosse septique.

En revanche, le tarif pour les égouts va augmenter de 5 $. Ce dernier va passer de 219 $ à 224 $ par logement. Cette augmentation se justifie, selon les élus, par des travaux majeurs effectués à l’usine d’épuration des eaux de la municipalité. Ces derniers ont coûté approximativement 6 millions de dollars.

À titre d’exemple, la Ville mentionne que, pour un propriétaire d’une maison unifamiliale moyenne évaluée à 251 677 $, le compte de taxes passera à 2 222,12 $ en 2021. Une hausse de 5 $ par rapport à l’année 2020.

Dans la foulée de l’acceptation probable du plan d’agrandissement du terminal à conteneurs du Port de Montréal, plusieurs projets ont été mis en chantier sur le territoire de la municipalité en 2020. Plus de 650 permis de construction ont d’ailleurs été délivrés cette année. Le tout représentant des investissements d’une valeur cumulative de plus de 40 M$.

Les élus ont tenu à rappeler que le conseil a mis en œuvre des projets qui bénéficieront aux citoyens en leur offrant notamment une meilleure accessibilité au fleuve et un nouveau stationnement sur la route Marie-Victorin.

Concernant le plan triennal des immobilisations (PTI) 2021-2022-2023, le conseil municipal a prévu des investissements de 39 M$.

Parmi les principaux investissements prévus pour la prochaine année, la mise en chantier de la Cité 3000 et de la bretelle 117, la création d’une réserve d’eau potable, l’aménagement du parc François-De Sales-Gervais (CMM) et l’acquisition d’un balai de rue.

Les sommes octroyées par le gouvernement dans la gestion du coronavirus seront affectées à l’équilibre budgétaire pour 2021.

Pour sa part, le surplus de 5 474 553$ non affecté non consolidé au 31 décembre 2019 engraissera la réserve foncière pour l’acquisition de propriétés stratégiques.

D’autres sommes seront affectées à la réserve en développement durable. Le tout afin de préserver la biodiversité et lutter contre les changements climatiques. Une portion alimentera une nouvelle réserve pour les infrastructures qui servira à financer certains projets de voirie.

Finalement, une autre portion de ce surplus sera investie dans une réserve sur l’équilibre budgétaire. Celle-ci sera créée afin de diminuer le niveau d’endettement et d’équilibrer le budget annuel.

« La Ville de Contrecœur jouit d’un cadre financier privilégié, a ajouté la mairesse Allaire. Ce qui nous permet aujourd’hui d’avoir la marge de manœuvre nécessaire pour présenter ce budget équilibré. Nous pouvons compter sur l’apport de citoyens corporatifs du point de vue tant fiscal que social qui nous permettent d’avoir des infrastructures importantes pour une municipalité de notre taille. Le développement de la zone industrialo-portuaire nous promet des retombées économiques importantes qui enrichiront notre communauté. Le conseil municipal travaille au développement de la ville afin que tous les citoyens puissent jouir d’un environnement à la hauteur de leurs aspirations. »

Les détails du budget 2021 de Contrecœur sont disponibles sur le site de la Ville : www.ville.contrecoeur.qc.ca

Steve Martin, Initiative de journalisme local, La Relève