Budget 2021: Mirabel annonce le gel de ses taux de taxes

·4 min read

C’est lors de sa toute dernière séance publique de l’année, tenue le lundi 14 décembre, que le conseil municipal de la Ville de Mirabel a adopté son budget 2021. Celui-ci est établi à 99 817 000 $, ce qui représente une hausse de 5,1 % par rapport à l’exercice déposé l’année dernière. Les taux de taxes de 2020 sont ainsi gelés et reconduits en 2021, afin d’offrir, aux dires du maire, Jean Bouchard, un répit aux familles mirabelloises.

Le premier magistrat qualifie ce budget d’équilibré, qui «porte le sceau d’une gestion responsable des revenus et des dépenses». On sait que ces temps pandémiques ne sont pas évidents pour beaucoup, et ce, même pour les administrations municipales. Rappelons que le gouvernement du Québec a octroyé dernièrement une aide financière afin d’éponger des dépenses générées par l’inflation et les services additionnels, tels que l’entretien des nouvelles rues, l’augmentation des salaires et la hausse en matière de contrats divers, dont le déneigement et la collecte des matières organiques et recyclables.

«N'eût été l’aide financière reçue du gouvernement du Québec pour faire face à la pandémie, la Ville de Mirabel aurait eu à augmenter les taxes municipales», mentionnait Patrick Charbonneau, maire suppléant, lors de la séance publique du 14 décembre dernier, au nom du maire Bouchard.

Cap sur le 50eanniversaire

La Ville de Mirabel attire de plus en plus de jeunes familles. En réponse à ce phénomène, il est crucial, aux dires des responsables de ce territoire, de bonifier l’offre de service déjà existante et d’offrir une qualité de vie supérieure aux résidants, qu’ils soient nouveaux ou établis depuis longtemps.

À titre d’exemple, et pour illustrer le tout, Mirabel a vu son nombre de logements augmenter de 5,2 % pour s’établir à 24 576 unités. La population augmentera d’environ 5 %, selon les estimations, alors que l’on atteindra bientôt le palier des 60 000 résidants. La richesse foncière a progressé de 7,6 %. Les dépenses opérationnelles, de leur côté, augmentent de 6,4 %.

Avec le 50e anniversaire de la Ville, nombre de projets ont été réalisés ou sont en voie d’être érigés au cours des prochaines années, et ce, dans nombre de secteurs de la ville. Au cours des derniers mois, votre hebdomadaire a publié un dossier, plusieurs d’articles et suivis, traitant de sujets qui concernent l’éducation, les sports et loisirs, ainsi que les transports et la mobilité, à Mirabel. On y annonce la construction prochaine d’un complexe aquatique et d’autres infrastructures sportives qui contribueront à l’existence un pôle institutionnel dans le secteur de Saint-Augustin. Il y a aussi l’agrandissement de l’aréna – pour une glace additionnelle et un amphithéâtre d’environ 750 places – et l’ouverture d’un tout nouveau centre récréatif, à Saint-Janvier, destiné particulièrement aux citoyens de 55 ans et plus. Dans ce même secteur, la gare de la ligne exo2 a été inaugurée et a nécessité l’amélioration des tronçons routiers environnants. À cela s’ajoutent d’autres initiatives à venir, dont l’aménagement de trois parcs à chien sur le territoire et la bonification des services de sécurité incendie et policière.

En ce sens, Mirabel investit plus de 60 M$ dans ses immobilisations, ce qui servira, entre autres et aux dires du maire Bouchard, à «l’amélioration du vaste réseau routier, que ce soit pour du pavage, de la réfection de ponceaux ou de la chaussée». L’offre en matière de parcs et de terrains de jeux sera aussi améliorée grâce à ce montant investi.

«Alors que Mirabel célébrera, en 2021, son 50e anniversaire, nous travaillerons de façon passionnée pour que notre ville continue de rayonner à tous les plans et de se démarquer comme étant une ville d’un attrait exceptionnel, ajoute, en conclusion, Jean Bouchard. Et ce, autant pour notre jeunesse, nos familles et nos travailleurs que pour les entreprises et les investisseurs, de même que pour les doyens qui ont contribué à notre richesse collective.»

Pour plus de détails concernant le budget de la prochaine année, rendez-vous sur le site officiel de la Ville de Mirabel, au [www.mirabel.ca].

Nicolas Parent, Initiative de journalisme local, L'Éveil