« Ce n’est pas le moment de prendre des risques inutiles » : un deuxième appel au dépistage pour La Matanie

·2 min read

Avec une augmentation rapide du nombre de cas de COVID-19 en très peu de temps, le directeur régional de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc, invite l’ensemble de la population du territoire à rester vigilants et lance un appel au dépistage ciblé dans La Matanie pour le deuxième fois en une semaine.

Le Dr Leduc rappelle que, malgré que le Bas-Saint-Laurent soit l’une des seules régions restants du Québec à avoir maintenu sa position au palier orange, le changement en alerte rouge est possible, et impliquerait de lourdes restrictions pour de nombreux milieux socioéconomiques, tels que la restauration, l’éducation, la culture ou les sports.

En effet, la mobilisation et la solidarité de l’ensemble de la communauté sont nécessaires pour freiner la transmission. « À l’heure actuelle, personne ne peut se prétendre être invincible contre la COVID-19 », a pointé le Dr Sylvain Leduc. « Ce n’est pas le moment de prendre des risques inutiles. La situation en Matanie est particulièrement préoccupante. Le virus est présent, il circule et nous avons tous la responsabilité d’assurer une vigie dans notre entourage, dans nos activités quotidiennes et sur notre milieu de travail. »

Par ailleurs, la santé publique du Bas-Saint-Laurent lance un second appel au dépistage, en commençant dès demain, pour tous les employés des ressources d’hébergement pour les personnes aînées et adultes vulnérables (RPA-RI) ainsi que tous les employés des soins à domicile du CISSS du Bas-Saint-Laurent de La Matanie.

Afin d’assurer un accès rapide au dépistage de la COVID-19, la clinique de dépistage mobile située au local de Les ami(e)s de La Matanie du 262, rue Cartier sera ouverte dès demain matin à 8h. Elle sera ouverte les 12 et 13 novembre de 8h à 20h. Pour accéder à la clinique mobile, vous devez prendre un rendez-vous au 1 877 644-4545 à compter de demain 8h.

À l’heure actuelle, 84 personnes ont contracté le nouveau coronavirus suite aux éclosions toujours en cours aux Bâtisseurs de Matane et à la Résidence des Sages. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent demande donc d’assurer le respect des mesures sanitaires lors des contacts sociaux et familiaux, que les personnes symptomatiques évitent de participer à des rassemblements et se fassent dépister, et d’effectuer une vérification collective de ces mesures.

Claudie Arseneault, Initiative de journalisme local, Mon Matane