Coronavirus : nouvelle baisse des livraisons des vaccins Pfizer-BioNtech en février

·2 min read

Les livraisons seront perturbées jusqu’à la mi-février, mais le fabricant est tenu de livrer 4 millions de doses de vaccin au premier trimestre, selon des assurances de Services publics et Approvisionnement Canada.

En conférence de presse, le major général Dany Fortin, à la tête des opérations de distribution, a expliqué que les doses allaient être réduites de plus de 70%, et non plus de 50%, comme l’annonçait la firme pharmaceutique il y’a moins de deux semaines. Il s’agit concrètement de 79 000 doses attendues la semaine prochaine et seulement 70 000 la semaine suivante. Ensuite, elles passeront respectivement à 335 000 et 325 000 doses au cours des deux dernières semaines du mois alors que le Canada attendait initialement plus de 360 000 doses par semaine en février.

C’est la troisième réduction annoncée par les autorités depuis le début de l’année. Le major général Dany Fortin avait annoncé une première baisse de livraisons le 8 janvier dernier avant d’envisager d’autres perturbations liées aux travaux d’élargissement des installations du fabricant en Belgique.

À la suite des constats réalisés sur le nombre de doses par flacon selon la taille des seringues, Pfizer a demandé à Santé Canada de modifier l’étiquetage des fioles pour préciser qu’elles contiennent six doses et non plus seulement cinq, comme le Canada exploitait depuis le début. Ottawa a déjà distribué plus d’un million de doses de vaccin, selon la ministre des Finances Chrystia Freeland qui a précisé en Chambre que tous les Canadiens qui le souhaitent pourraient recevoir le vaccin d’ici septembre.

Le Canada est-il en retard ?

Seulement 902 000 doses de vaccin ont été administrées, soit 2,3% de la population canadienne ayant reçu au moins une dose, et 0,1% pour les deux, selon une mise à jour de l’administrateur en chef adjoint de l’agence de la santé publique du Canada, le Dr Howard Njoo.

Le Canada a pris du retard par rapport à d’autres pays développés en ce qui concerne le nombre de vaccins administrés par habitant en raison des perturbations dans l’approvisionnement. Une organisation spécialisée dans la collecte des données à l’université d’Oxford classe le pays au vingtième rang mondial, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni, ou encore la Pologne et la Serbie.

Malgré cette position derrière de nombreux autres pays riches, le Canada a administré plus de vaccins par habitant que certains partenaires du G7 comme la France et le Japon. Tokyo, qui prévoit de produire localement 90 millions de doses du vaccin AstraZeneca pour ses 126 millions d’habitants, n’a pas encore commencé la vaccination. En plus des produits de Pfizer-BioNtech, 230 400 doses du vaccin de Moderna sont attendues au Canada la semaine prochaine.

None

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local, Le Canada Français