COVID-19 : dernier bilan de 2020 pour la MRC de Marguerite-D'Youville

·2 min read

Alors que l'année achève, le Québec vient d’enregistrer un autre record avec 2819 nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire. Pendant ce temps, la situation continue d’être préoccupante en Montérégie et dans la plus petite municipalité de la MRC Marguerite-D'Youville.

Avec 471 nouveaux cas et un total de 28542 personnes infectées au cours des derniers mois, la Montérégie se classe toujours bonne seconde derrière Montréal. La métropole a ajouté 936 nouveau cas pour un total de 71 338 depuis le début de la pandémie.

Le nombre de personne infectées dans la province s’élève aujourd’hui à 202 641.

La région enregistre également le deuxième plus grand nombre de décès avec 1053 victimes au cours de neuf derniers mois. Montréal se classe, une fois de plus, bonne première avec 3862 décès.

Dans notre MRC, 77 cas ont été répertoriés à Sainte-Julie alors que Varennes et Saint-Amable comptent 44 et 33 cas.

À Contrecœur, 16 cas ont été dénombrés et 9 à Verchères.

La situation est plus préoccupante du côté de Calixa-Lavallée. Ce sont en effet 37 cas qui ont été répertoriés pour une population d’environ 500 habitants. Un ratio inhabituellement élevé résultat d'un bond de fin d'année qui a pu prendre certains résidents par surprise.

Devant certaines critiques dirigées à l’endroit du milieu de la santé et en réaction à l’évocation de certaines théories complotiste, le maire Daniel Grenier a d’ailleurs pris l’initiative de publier une mise au point adressée aux citoyens du village sur les réseaux sociaux.

« Les chiffres fournis le sont après analyse des résultats de tests, a précisé l’ex-policier en réponse à certains commentaires. Comme les informations d’un dossier médical sont confidentielles, seul le nombre de cas avérés positifs sur notre territoire nous sont transmis. »

Le maire a par ailleurs invité les Calixois à faire preuve de respect dans l’expression de leurs opinions ainsi qu'à éviter le piège de la méfiance et des accusations.

« Dans le cas présent l’ennemi n’est pas votre voisin mais le virus COVID-19, a rappelé M. Grenier. Comme vous êtes en mesure de le constater, il ne prend pas de répit et se propage partout sur la planète. (…) Maintenant que des vaccins sont à portée de main ce n’est pas le temps de baisser la garde mais bien de maintenir de bonnes habitudes sanitaires et de respecter les consignes émises par le gouvernement. »

Steve Martin, Initiative de journalisme local, La Relève