COVID-19: les résidents de foyers de soins de longue durée épargnés en Ontario

·2 min read

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Aucun résident de foyers de soins de longue durée de l’Ontario n’a perdu la vie en raison de la COVID-19 ni n’a reçu un diagnostic positif au virus, dimanche.

Dans ces établissements, quatre employés ont été déclarés positivement à la COVID-19 au cours de la journée de dimanche, selon le plus récent bilan, publié lundi, par la province.

En tout, plus de 21 500 cas de COVID-19 ont été répertoriés en FSLD depuis le début de la pandémie, dont 6 622 chez les employés.

La province a déploré le décès, causé par le virus, de 3744 résidents de ces établissements, ainsi que de 11 employés.

Dimanche, 1023 nouveaux cas de COVID-19 ont été ajoutés au bilan de l’Ontario, qui se situe maintenant à plus de 300 000 infections enregistrées jusqu’à présent.

La province a répertorié 535 cas du variant du Royaume-Uni, 27 de l’Afrique du Sud et trois du Brésil.

Décès

Dimanche, le coronavirus a emporté six Ontariens. En tout, la maladie a causé la mort de 6986 résidents de la province.

Au cours de la dernière journée, 659 personnes aux prises avec des symptômes de la COVID-19 étaient à l’hôpital, dont 280 aux soins intensifs avec des effets plus graves.

Parmi ces derniers, 175 avaient besoin d’un respirateur pour rester en vie.

L’Ontario a administré 714 695 doses du vaccin contre la COVID-19 jusqu’à présent.

Dimanche, 17 424 Ontariens ont roulé leur manche pour recevoir une dose du vaccin.

On compte, en date de dimanche à 20h30, 704 424 Ontariens pour qui la vaccination est terminée. Ces personnes ont reçu leurs deux doses jugées nécessaires par les fabricants pour être considérées comme immunisées.

Un peu plus de 97% de la population de l’Ontario n’a encore reçu aucune dose du vaccin contre le coronavirus.

Émilie Pelletier, journaliste, Initiative de journalisme local, Le Droit