COVID-19: nouvelle aide fédérale aux communautés nordiques et aux Autochtones

Lina Dib
·2 min read

OTTAWA — Le gouvernement du Canada annonce une aide supplémentaire aux peuples autochtones et aux communautés nordiques pour qu'ils puissent mieux affronter les impacts durables de la pandémie de coronavirus.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait savoir vendredi que 205 millions $ seront distribués par Ottawa à cette fin.

Cet argent est destiné aux services à l'enfance, à l'éducation et aux projets d'infrastructure.

«Un accès sécuritaire et culturellement approprié à des services de garde et d'éducation pour la petite enfance est essentiel pour que les communautés autochtones puissent se relever après la pandémie de COVID-19», a déclaré M. Trudeau, en conférence de presse, aux côtés du ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller.

Ainsi, 120,7 millions $ iront aux écoles et aux services de garde des enfants autochtones. Ottawa calcule que l'aide devrait atteindre 35 000 enfants des Premières Nations, des Inuits et de la Nation des Métis.

Les infrastructures communautaires sur les réserves pourront compter sur 59 millions $, des fonds qui permettront d'augmenter les mesures de santé et de sécurité dans les bâtiments communautaires, comme l'ajout de postes de lavage de mains ou l'amélioration des systèmes de ventilation.

Les établissements autochtones d'enseignement postsecondaire recevront 25,9 millions $.

Cette nouvelle aide fédérale s'ajoute à l'enveloppe de 2,2 milliards $ déjà allouée par le gouvernement du Canada aux communautés autochtones et nordiques pour les aider à faire face aux difficultés provoquées par la pandémie de COVID-19.

Ottawa s'est notamment déjà engagé à consacrer 685 millions $ au Fonds de soutien aux communautés autochtones. Ce fonds finance les mesures de lutte à l'insécurité alimentaire ainsi que des services éducatifs pour les enfants.

Le ministre Miller a rapporté qu'il y a toujours 348 cas actifs de COVID-19 dans les réserves. Depuis le début de la pandémie, les communautés autochtones ont rapporté 1360 cas. Au Nunavik, on a compté 28 cas, tous rétablis.

Lina Dib, La Presse Canadienne