Covid-19 : pas d’aide à la quarantaine pour les voyageurs du Sud

·2 min read

Le premier ministre Justin Trudeau précise que la prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) de 1000 $ n’est pas destinée aux personnes ayant effectué des voyages non essentiels.

« Mon message à ceux qui sont allés dans le Sud est clair : vous n’aurez pas droit à cette prestation. Elle n’est pas prévue pour vous », a lancé M. Trudeau lors de sa première conférence de presse de l’année.

Face à la vague de critiques contre le versement de 1000 dollars aux personnes de retour d’un voyage d’agrément, le premier ministre a précisé que « l’objectif n’avait jamais été d’envoyer un chèque à ceux qui décident de partir en voyage, à l’encontre des avis de la santé publique. » Justin Trudeau a estimé que l’attitude de ceux qui avaient profité des failles de la loi pour recevoir des paiements était « inacceptable. » Il a promis de rectifier le tir sans donner plus de détails.

La PCMRE est destinée aux travailleurs privés de congés de maladie. Ils doivent être dans l’impossibilité de travailler pendant au moins la moitié de la semaine en raison d’un statut sérologique positif ou d’une obligation de quarantaine. C’est le cas des voyageurs obligés d’observer une période d’isolement de 14 jours de retour au Canada. Ils sont admissibles au versement de 500 dollars par semaine pour un maximum de 2 semaines.

Lenteur dans la vaccination

Le premier ministre s’est également dit frustré des lenteurs observées dans la campagne de vaccination contre la Covid-19.

« Tous les Canadiens, moi y compris, sont frustrés de voir des vaccins dans des congélateurs plutôt que dans les bras des gens », s’est-il indigné au cours de sa conférence de presse.

Sur environ 420 000 doses des vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna distribués par le fédéral, seulement 143 000 doses auraient été administrées par les provinces. Justin Trudeau a promis d’évoquer le sujet au cours de sa prochaine rencontre virtuelle avec ses homologues des provinces et des régions.

« Je vais en parler aux provinces jeudi, pour voir ce que le gouvernement fédéral peut faire de plus pour les aider à vacciner le plus rapidement possible les Canadiens », a-t-il promis.

Exhortant les Canadiens à ne pas « gâcher » les efforts consentis pendant les fêtes, Justin Trudeau note que « c’est le moment d’accélérer pour s’assurer qu’on est en train de protéger le plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible. »

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local, Le Canada Français