Dépistage en Ontario: encore loin de la cible des 50 000 tests quotidiens

Émilie Pelletier, journaliste, Initiative de journalisme local
·3 min read

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Même si l’Ontario est encore bien loin de son objectif des 50 000 tests par jour, le premier ministre Doug Ford continue d’insister que la province est celle où il y a le plus de tests faits au pays.

Mardi, la santé publique de l’Ontario rapporte qu’à peine 24 000 tests de dépistage de la COVID-19 ont été effectués au cours des 24 dernières heures, soit la moitié de la capacité d’analyse actuelle en laboratoires.

« Je veux quand même rappeler que nous sommes ceux qui faisons le plus de tests au pays », a noté M. Ford, soulignant les 5 millions de tests effectués en province depuis le début de la pandémie.

Son gouvernement avait assuré que la province serait en mesure d’effectuer 50 000 tests quotidiens à la mi-octobre et 68 000 à la mi-novembre.

Or, bien que le début du mois d’octobre semblait de bon augure, avec plus de 30 000 tests par jour, l’Ontario n’arrive plus à dépasser ce nombre, depuis les deux derniers jours.

Le bureau de la ministre de la Santé Christine Elliott a tenté d’expliquer la situation, rappelant que les tests sont déterminés par la demande, et que le nombre de tests effectués est généralement plus bas le mardi, « car la province déclare ce qui a été traité le lundi, ce qui est le résultat de ce qui est recueilli le dimanche ».

La province a récemment modifié son système de dépistage, limitant les tests aux personnes symptomatiques et à ceux qui ont été en contact avec une personne dont l’infection a été confirmée par la santé publique.

Les tendances démontrent que moins de personne prennent rendez-vous pour recevoir un test de dépistage durant les fins de semaine.

La ministre Elliott a fait savoir que certains quartiers de Toronto et de Peel, là où le taux de cas positifs est le plus élevé, ont été identifiés pour l’ajout d’une offre de cliniques de dépistage mobile.

Le gouvernement Ford a annoncé 116 millions $ pour l’ajout de 766 lits dans 32 hôpitaux et centres hospitaliers en province. Cela devrait permettre de réduire les retards pour les chirurgies et améliorer l’accès aux soins durant la pandémie, a soutenu la ministre de la Santé.

Cette dernière n’a pas dévoilé les hôpitaux visés par ce financement, mais elle a remarqué que le système a été conçu afin que des patients n’aient pas à se rendre à l’hôpital, mais bien dans des cliniques avec des services adaptés à leurs besoins.

Mardi, l’Ontario fait état de 827 nouvelles infections à la COVID-19, portant le total du nombre de cas en province à 72 051 depuis le début de la crise sanitaire.

La santé publique déplore quatre décès de personnes atteintes de la COVID-19 survenus lundi.

En tout, 3 103 personnes ayant contracté le coronavirus ont perdu la vie en Ontario, dont 1 994 résidents de foyers de soins de longue durée et huit employés de ces établissements.

Lundi, 312 personnes aux prises avec le virus étaient hospitalisées, dont 75 aux soins intensifs. Parmi ces derniers, 52 patients étaient sous respirateur.

En Ontario, 85,4 % des personnes ayant contracté la COVID-19 sont maintenant considérées comme guéries.

Émilie Pelletier, journaliste, Initiative de journalisme local, Le Droit