Début précoce du désenclavement hivernal de la Basse-Côte-Nord et d’Anticosti

·2 min read

La prolongation des réparations du N/M Bella Desgagnés force le devancement du Programme de désenclavement hivernal routier et aérien de la Basse-Côte-Nord et de l’île d’Anticosti.

La Société des traversiers du Québec (STQ) a annoncé que le service d’approvisionnement débutera exceptionnellement dans la semaine du 4 janvier 2021. Cette décision a été prise à la suite du bris à un moteur électrique de propulsion survenu le 16 décembre dernier sur le Bella Desgagnés.

Le navire avait été mis à quai à Sept-Îles pour un changement à un moteur électrique. Il devait reprendre sa route le 22 décembre mais est retourné au quai des croisières après quelques minutes dans la baie de Sept-Îles ce jour-là. Dans un communiqué, la STQ a assuré travailler avec la compagnie Relais Nordik, qui opère la desserte du Bella Desgagnés, pour que les 231 tonnes métriques de marchandises qui se trouvaient à bord du navire lorsqu’est survenu le bris soient livrées dès que possible.

Le navire a par ailleurs repris son service le 27 décembre avec un seul moteur de propulsion, ce qui n’est pas un problème puisque « le Bella Desgagnés a été conçu et construit pour pouvoir naviguer avec un seul azipod [NDRL : unité de propulsion] sujet aux conditions de navigation », signifie Relais Nordik dans un communiqué. Un remorqueur se trouve à bord du navire pour l’assister, au besoin, lors des approches dans les ports.

Le Programme de désenclavement hivernal routier et aérien a pour objectif de permettre l’accès aux aliments admissibles prévus au Programme de Nutrition Nord Canada tout au long de l’année à un taux de transport abordable. Les fournisseurs des aliments périssables sont Distribution Côte-Nord, Distributeur autorisé Natrel et Distributeur autorisé Pascal Doiron. « Les commandes doivent être passées avant le jeudi 16 h pour être livrées la semaine suivante par avion ou par la route », indique la Société.

Le transport de passagers et de véhicules est suspendu pour une durée indéterminée, mais les clients qui avaient déjà une réservation auront droit au service de transport alternatif.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur