Dans l’air du temps…

·2 min read

Vous êtes féru de déco et toujours à la recherche d’une pièce rare ? Du beau, du vrai, de l’original, voilà ce que vous propose Création Déco. Pascal Baldini, 59 ans, et sa conjointe Dany Poulin, décoratrice intérieure, apportent une note de bon goût à toute demeure. L’ingéniosité de Pascal consiste à donner une seconde vie à des matériaux destinés à être jetés.

Autrefois photographe, Pascal Baldini a toujours été animé par sa fibre artistique. Avec l’Internet et les portables, la photo classique en a pris pour son rhume. « Le bateau s’est mis à couler, et en 2014, j’ai tiré la plogue, explique-t-il. Je suis devenu artisan design. Je crée des meubles d’appoint et des sculptures avec des matériaux recyclés. Ma passion, c’est de travailler le bois et le métal. J’explore sans cesse… J’aime découvrir, développer des façons de faire peu communes. Je joue avec mes matériaux, et je me laisse aller ! »

Des innovations étonnantes

Ce défi de fabriquer du mobilier écoresponsable est populaire de nos jours. « On est rendu là!, poursuit M. Baldini. La réutilisation de matériaux destinés au rebut est une puissante source d’inspiration pour les designers. Et je peux les trouver un peu partout ! Certains me proposent des stocks de bois qu’ils gardent dans leur grange. J’ai récupéré des lames de scie d’un entrepreneur. Il en va de même pour le granit ou le marbre provenant des fabricants. Souvent, il s’agit d’échantillons dont ils ne peuvent se servir. »

Longtemps, l’argument anti-métier d’art a été le prix, jugé trop élevé… « Ce n’est pas mon cas, précise-t-il. Certains estiment même que je ne vends pas assez cher ! J’aime offrir mes créations à prix accessible. Par exemple, je viens de terminer une patère innovatrice en bois d’acacia avec banc intégré à 225 $, ce qui est fort raisonnable. J’offre des sculptures réalisées avec différents médiums, notamment du marbre, dont les prix varient entre 50 $ et 80 $. »

Ici comme ailleurs, la pandémie a frappé. « On devait participer à 13 expositions, notamment à Saint-Siméon, dans Charlevoix, un peu partout, et tout a été annulé, confie-t-il. Cela dit, ça ne va pas m’arrêter ! Je planche sur un gros projet rassembleur qui verra le jour dans quelques mois… Je vous en reparle ! »

Originalité et style au rendez-vous. Pour votre déco ou un cadeau de Noël unique !

facebook.com/creationdeco.ca creationdeco.ca

Mireille Fréjeau, Initiative de journalisme local, Journal L'Étincelle