Des changements aux examens ministériels

·1 min read

ÉDUCATION. Ayant reçu des demandes du réseau scolaire allant en ce sens, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge annonce, exceptionnellement pour cette année, des allégements à la passation des examens ministériels 2020-2021. «Je sais que les élèves, soutenus par leurs parents, ont travaillé très fort depuis le début de l’année pour rattraper le temps perdu, notamment en faisant leurs devoirs et en apprenant leurs leçons dans un contexte qui est particulier. Je sais aussi que les enseignants, soutenus par tout le personnel des écoles, travaillent d’arrache-pied pour permettre aux élèves de se développer et poursuivre leurs apprentissages. Toutefois, après les fermetures du printemps dernier et dans la situation hors du commun que nous vivons, il arrive que des élèves ou des membres du personnel s’absentent et il arrive même que des classes et des écoles soient fermées temporairement», souligne Jean-François Roberge qui a fait transmettre aux directions du réseau scolaire des modalités expliquant les allègements. Les voici :

· Réduction de la durée des épreuves au primaire et au premier cycle du secondaire afin que le temps consacré à chaque épreuve ne dépasse pas une journée.

· Retrait de l’évaluation de la compétence « Résoudre une situation-problème mathématique » à la fin de la 6e année.

· Mise en place des dates de dérogation pour tenir compte des absences et des périodes d’isolement de 14 jours pour les élèves concernés.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal