Deux secteurs marins de la Côte-Nord deviendront des aires protégées

·1 min read

Un secteur au sud-est de l’île d’Anticosti et le Banc Beaugé, près du large d’Unamen Shipu, en Basse-Côte-Nord, font dorénavant partie des réserves de territoires aux fins d’aires protégées (RTFAP) désignées par le ministère de l’Environnement.

Aucune activité pétrolière, gazière, minière ou d’exploitation des forces hydrauliques ne sera autorisée sur les 1060 km2 que représentent les deux sites, ni aucune production industrielle ou commerciale d’énergie. À ces deux secteurs marins s’ajoutent 14 autres sites identifiés ainsi que le Banc-des-Américains (Gaspésie). À noter que le statut de RTFAP est une mesure administrative provisoire en attendant qu’un statut légal de protection soit attribué aux territoires réservées.

Le gouvernement du Québec considère avoir dépassé sa cible de protection de 10 % d’aires marines protégées dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent avec l’ajout des nouvelles aires protégées, d’une superficie de plus de 14 000 km2. Avec la réserve aquatique projetée de Manicouagan, le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent et la réserve aquatique de l’Estuaire-de-la-Rivière-Bonaventure, la superficie protégée totale s’élève à 16 140 km2, soit 10,4 % du territoire marin.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur