Doug Ford veut un retour de la Ligue de l'Ontario avec des mises en échec

·1 min read

TORONTO — Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, laisse la porte ouverte à l'application de mises en échec dans la Ligue de l'Ontario au cours de la prochaine saison.

Ford a écrit un gazouillis sur Twitter, samedi soir, qui disait qu'il travaillait à un plan de retour au jeu de la Ligue de l'Ontario qui impliquerait aussi des contacts physiques. Il a reconnu que le plan devrait avoir l'approbation des experts de la santé.

Cette nouvelle survient une journée après que la ministre des Sports de l'Ontario, Lisa MacLeod, eut déclaré que les mises en échec ne seraient pas permises pendant la pandémie de COVID-19.

La ministre a mentionné que la décision d'interdire les mises en échec avait été prise après avoir constaté les éclosions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui a dû remettre et reprendre des matchs.

Ford a affirmé qu'il aimerait que la Ligue de l'Ontario reprenne ses activités avec des règlements aussi habituels que possible.

La LHJMQ est actuellement la seule ligue de hockey junior majeur au Canada à être en action. Il y a cependant huit équipes sur 18 qui ne peuvent jouer en ce moment en raison des restrictions du gouvernement du Québec.

La Ligue de l'Ontario envisage d'entreprendre sa saison écourtée le 4 février. La Ligue de l'Ouest espère tant qu'à elle lancer sa campagne au début du mois de janvier.

La Presse Canadienne