Drogue, armes à feu et billets de banque saisis à Montréal et en Montérégie

·2 min read

Les sept perquisitions simultanées menées mercredi à Montréal et sur la Rive-Sud ont permis aux policiers de mettre la main sur d’importantes quantités de stupéfiants, des armes à feu et des dizaines de milliers de dollars en argent comptant.

Au lendemain de l’importante opération déployée par la division des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé de la Sûreté du Québec (SQ), assistée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le Service de police de l'agglomération de Longueuil et de la Régie intermunicipale de police Richelieu - Saint-Laurent, on rapporte une saisie de plus de 1,8 kg de cocaïne, plus de 400 comprimés de méthamphétamine et d’environ 40 grammes de haschich.

Les enquêteurs ont également trouvé quatre armes à feu et plus de 40 000 $ en devises canadienne et américaine. Environ 85 policiers avaient été mobilisés pour l'opération, en plus du groupe tactique d'intervention. Ils ont visité des résidences privées, appartements et condos de Montréal, Carignan et Longueuil, incluant un endroit dans le secteur Brossard et un autre dans le secteur Saint-Hubert.

«Aucune arrestation n’a été effectuée hier, par contre les perquisitions sont en cours d’enquête, donc il pourrait y avoir des arrestations à venir», a précisé l’agente Valérie Beauchamp, porte-parole de la Sûreté du Québec.

L'enquête a été initiée par le SPVM avant d'être transférée à la division de la SQ responsable du crime organisé en Montérégie. Les corps de police ont ensuite travaillé en collaboration pour mettre sur pied l'opération menée mercredi. Ce sont des informations en lien avec le trafic de cocaïne sur l'île de Montréal et sur la Rive-Sud qui ont déclenché l'enquête. Le réseau criminel visé par l’opération n’a pas été identifié.

Toute personne détenant de l’information relative au trafic ou à la production de stupéfiants peut communiquer de façon confidentielle avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800-659-4264.

Ugo Giguère, Initiative de journalisme local, La Presse Canadienne