Du jamais vu ! Le prix de l’or à plus de 2 350 $ l’once.

·2 min read

L’or n’a jamais autant eu la cote sur les marchés. Depuis plus d’un an, le cours de l’or a augmenté de plus de 21 % sur les marchés boursiers. Qu’est-ce qui explique cette hausse? Va-t-elle continuer ?

Le tout s’explique. Premièrement, il faut savoir que l’or est une valeur refuge qui devient intéressante en temps incertains pour les investisseurs. Même si le taux de l’or était déjà à la hausse en début d’année, l’arrivée de la pandémie a participé à accentuer cette hausse.

Un des éléments vient des grandes banques mondiales qui ont allégé leurs politiques monétaires pour aider les gouvernements à passer à travers la crise. Avec l’assouplissement des politiques, les bons du trésor et les obligations se transigent dans certains cas dans la négative.

Dollars US

Un des facteurs qui donne un bon coup de main à faire monter le prix de l’or, c’est la devise américaine qui est à son plus bas taux depuis 5 ans. Et comme l’or se transige en dollar américain, les investisseurs font des affaires d’or en achetant avec d’autres devises qui sont plus élevées que le dollar US. La tension entre les américains et la Chine n’aide pas non plus à rassurer les investisseurs. Et comme l’incertitude est la pire ennemie des marchés, les gens vont vers l’or et la stabilité.

Nos minières

Du côté des minières qui extraient l’or du sol, c’est une période profitable. Chez Newmont, le prix de l’or actuel est profitable pour la minière et pour l’ensemble de cette industrie. Daniel Guay de Newmont nous mentionne : « Toutefois, le marché peut rapidement fluctuer et les organisations qui ne sont pas prudentes peuvent se faire prendre au dépourvu. » Il ajoute que l’approche de Newmont est très conservatrice et basée sur la performance à long terme. L’organisation profite du moment, mais tous les efforts sont faits pour exécuter le plan sans égard au prix de l’or. Et cette façon de procéder semble jusqu’à maintenant réussir à organisation.

Crédit photo : Shutterstock

Bas de vignette : La devise américaine qui est à son plus bas taux depuis 5 ans donne un bon coup main pour faire monter le prix de

René Martel, Initiative de journalisme local, La Sentinelle