Emplois : taux de chômage en hausse en décembre

·2 min read

Avec la perte de 63 000 emplois et le passage au taux de 8,6 % en décembre, Statistique Canada annonce que l’emploi recule pour la première fois depuis avril en raison de la pandémie de Covid-19.

L’agence a indiqué que la pandémie avait engendré une crise économique ayant affecté en décembre, 1,1 million de travailleurs canadiens, comparativement à 5,5 millions en avril. Ils ont perdu leur emploi ou simplement réduit leurs heures de travail. L’augmentation de 0,1 point de pourcentage au taux de 8,5 % indiqué en novembre met fin à 6 mois de recul du taux de chômage au Canada.

Statistique Canada a également noté une baisse d’emplois chez les travailleurs autonomes et une relative stabilité dans les secteurs public et privé. L’enquête révèle qu’en raison des mesures de santé publique visant à ralentir la propagation de la Covid-19, le total des heures travaillées a diminué pour la première fois depuis avril, baissant de 0,3 % en décembre.

Le bulletin de Statistique Canada fait référence aux mesures en vigueur à l’automne et notamment dans la province du Manitoba et la majeure partie du Québec : « la fermeture d’un grand nombre d’installations récréatives et culturelles et des services de restauration sur place, ainsi que différents degrés de restrictions concernant les commerces de détail. »

Malgré les restrictions en vigueur du fait de la Covid-19, le Québec est passé d’un taux de chômage de 7,2 % en novembre à 6,7 % en décembre. Le Nouveau-Brunswick et l’Alberta connaissent également une légère baisse de la courbe du chômage. C’est tout l’inverse pour la Nouvelle-Écosse passée de 6,7 % à 8,6 %.

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local, Le Canada Français