Enquête sur les relations de travail à Hockey Québec

·1 min read

À la suite de la publication d'un article sur le site de Radio-Canada portant sur les relations de travail et un climat toxique à Hockey Québec, l'organisation a mis en place un comité indépendant qui sera chargé d'enquêter sur la situation.

Celui-ci sera dirigé par Michel B. Fournier, un avocat retraité expérimenté en relations de travail.

«Dès que l’information m’a été communiquée, j’ai informé mon conseil d’administration de cette situation que nous prenons très au sérieux, a mentionné Yve Sigouin, président du conseil d'administration, par voie de communiqué. C’est pour cela que nous avons immédiatement décidé de la mise en place de ce comité qui aura toute la latitude pour rencontrer confidentiellement les employés, faire la lumière sur la situation et effectuer des recommandations.»

Le texte publié dans le média national rapportait des «directives contradictoires, réprimandes écrites pour des peccadilles, employés subrepticement délestés de leurs dossiers, microgestion de vétérans en poste depuis plusieurs décennies, absence de communication, climat de suspicion et conflits entre la direction et des partenaires de longue date de la fédération».

Au total, une quinzaine d'entrevues ont été réalisées par le journaliste Martin Leclerc auprès de membres actifs ou démissionnaires du personnel de Hockey Québec.

Par ailleurs, l'organisation a précisé, par voie de communiqué, qu'aucune plainte formelle provenant du syndicat des employés ne lui a été adressée depuis l'arrivée en poste de Paul Ménard à titre de directeur général.

Deux directeurs auraient quant à eux rencontré le conseil d'administration pour émettre certains désaccords. Selon l'instance provinciale, la situation aurait ensuite été réglée.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval