Enseigne illuminée pour les travailleurs de la santé

·3 min read

Afin de remercier les professionnels de la santé qui travaillent au front depuis le début de la pandémie, la résidence le Marronnier a érigé une enseigne illuminée qui reprend les lettres du mot «merci» sur l’un de ses bâtiments faisant face à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé.

Celle-ci a été officiellement dévoilée le vendredi 12 février vers 16h. À ce moment, les résidents et le personnel de l’établissement sont sortis sur leur balcon, au froid, pour faire du bruit. Les casseroles et la musique étaient au rendez-vous.

«L’objectif était vraiment de faire comprendre aux travailleurs que l’enseigne s’adressait à eux, explique Catherine Ladouceur, responsable des communications au Marronnier. Malgré la température, il y avait des participants pour faire du bruit sur les balcons de trois phases différentes. C’était vraiment beau!»

Elle ajoute que certains résidents se sont ensuite rendus près du stationnement de l’hôpital en compagnie d’employés de la résidence pour remercier les professionnels qui terminaient leur journée de travail.

Cette initiative est l’œuvre de Claude Legault qui est un résident de la phase E du Marronnier. Dès le mois de mars 2020, celui-ci a installé un projecteur qui éclaire le mot «merci» sur la toiture de son balcon. L’intensité des lumières ne permettait toutefois pas de voir le mot facilement.

«L’idée a germé lorsque j’ai été confiné entre Noël et le jour de l’An, précise-t-il. J’ai fait une demande à mon voisin pour qu’il distribue une lettre sur notre étage [16e]. Je voulais que chaque balcon de notre étage soit illuminé par une lettre. J’ai seulement eu deux réponses, donc j’ai demandé à un ami qui habite au quatrième étage.»

Encore une fois, M. Legault a reçu peu de réponses, donc il a tenté sa chance auprès de gestionnaires de l’établissement qui ont tout de suite été convaincus par le projet. L’enseigne illuminée a finalement été installée à la verticale.

Le résident de la phase E soutient aussi qu’il a été surpris par la grande participation des autres résidents lors du dévoilement.

«Je ne m’attendais pas du tout à cela, assure-t-il. L’idée était de mousser l’aspect positif de leur travail et de leur dire qu’ils sont importants pour nous. Je prévois maintenant enlever le mot "merci" de mon balcon et installer une étoile pour eux.»

Par ailleurs, la résidence du Marronnier invite toute la population lavalloise de faire sa part pour encourager les travailleurs de la santé.

«Toute initiative ou idée leur permettant de se sentir valorisé dans leur travail peut être un beau geste à faire en cette période difficile, soutient Mme Ladouceur. C’est un peu de leur dire que nous allons continuer de respecter les consignes et qu’il faut voir le positif.»

M. Legault converge dans la même direction et se dit toujours à la recherche de nouvelles façons de les remercier.

«J’aurais bien voulu aller nettoyer les pares-brises des autos situées dans le stationnement de l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé pour leur faire plaisir, mais le couvre-feu et la santé font en sorte que je suis peut-être mieux de ne pas me lancer dans ce projet», conclut-il à la blague.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval