EOTTM reçoit le feu vert pour Rimouski: Simon Kean assurera-t-il la finale?

Frédéric Daigle
·2 min read

MONTRÉAL — Eye of the Tiger Management a obtenu le feu vert de la direction de la Santé publique du Bas-St-Laurent pour l'organisation d'un gala, le 21 novembre, au Colisée Financière Sun Life, où Simon Kean pourrait assurer la finale.

Camille Estephan, président d'EOTTM, a confirmé que son gala pouvait maintenant aller de l'avant. Il a aussi indiqué que Kean pourrait se retrouver à Rimouski au lieu de Londres, où il est pressenti pour affronter l'Anglais Tyson Fury, champion des lourds du World Bocing Council (WBC), le 5 décembre.

Le clan de Fury (30-0-1, 21 K.-O.) a par contre officiellement offert l'affrontement du début décembre à l'Allemand Agit Kabayel (20-0, 13 K.-O.), champion continental de la World Boxing Association (WBA) et aspirant no 15 au titre détenu par Fury. Kabayel doit accepter ou décliner d'ici 24 heures.

Kean (19-1, 18 K.-O.), champion international Silver du WBC, vient quant à lui au 27e rang du classement du WBC.

«Encore hier, je discutais avec les gens de MTK Global, le promoteur de Fury, et il n'y avait rien de fait. Ce matin, on m'a indiqué qu'une offre formelle avait été faite à Kabayel et on m'a demandé d'attendre 24 heures de plus», a précisé Estephan, qui négocie depuis près de deux semaines pour placer Kean sur le même ring que Fury.

«Simon et Kabayel ont été des partenaires d'entraînement de Hughie Fury, le cousin de Tyson, il y a quelques années, a expliqué le promoteur montréalais. Le clan Fury les connaît donc bien tous les deux.»

Si jamais Kean n'est plus requis au Royaume-Uni, il assurerait alors la finale du gala de Rimouski, face à Stan Surmacz (12-1, 7 K.-O.), un boxeur d'Edmonton qui se battrait ainsi pour la première fois de sa carrière hors de chez lui.

«Ce serait un combat pour la ceinture de la North American Boxing Association (NABA) des lourds», a indiqué Estephan, ce qui permettrait à Kean de s'inscrire au classement de la WBA.

Estephan espère mettre cinq combats à l'affiche. On sait déjà que la première tranche du Carré d'As, le tournoi qu'EOTTM offrira avec quatre de ses représentants chez les 140 livres -- Mathieu Germain, Yves Ulysse fils, Steve Claggett et David Théroux -- occupera deux de ces combats.

«Nous dévoilerons toute la carte un peu plus tard cette semaine», a promis Estephan.

En confirmant la date du 21 novembre, cela signifie que les boxeurs impliqués se rendront dès samedi à Rimouski, où une bulle sera constituée. Le même protocole avait été utilisé pour le gala du 10 octobre à Shawinigan. La tenue de ce gala n'a pas provoqué de cas de COVID-19 chez aucun des participants, sur le ring comme à l'extérieur.

Frédéric Daigle, La Presse Canadienne