Feu vert pour les marchés de Noël

·3 min read

Le gouvernement du Québec a confirmé l'approbation de la Direction générale de la santé publique pour l'ouverture des marchés de Noël malgré le contexte de pandémie de la COVID-19.

Cette annonce a été effectuée par Caroline Proulx, ministre du Tourisme, et Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation. Ceux-ci invitent notamment la population à aller encourager les commerçants et artisans locaux.

«Je suis enchantée que les Québécois puissent se rendre dans les marchés de Noël cette année, a mentionné Mme Proulx, par voie de communiqué. En cette période plus difficile pour certaines de nos entreprises, quelle belle façon d'encourager les commerçants et les artisans de chez nous!»

«Nous avons observé un réel engouement pour les produits québécois ces derniers mois, a ajouté M. Fitzgibbon. La solidarité des Québécois envers les détaillants, les artisans et les producteurs d'ici contribue de manière significative à la relance de notre économie.»

Les promoteurs de marchés de Noël devront s'assurer que les consignes sanitaires seront respectées à proximité de leurs installations. La capacité d'accueil sera notamment déterminée en fonction de l'espace disponible. Le gouvernement provincial recommande aussi d'assurer une circulation à sens unique et un marquage au sol qui permettra d'indiquer des repères pour respecter les deux mètres de distanciation sociale.

Le port du masque sera quant à lui obligatoire pour les marchés qui se dérouleront à l'intérieur et des stations de lavage de mains ou de désinfections devront être accessibles aux clients.

Il est également recommandé d'éviter les dégustations dans les régions aux paliers d'alerte orange et rouge. L'instance gouvernementale interdit toute forme d'animation pour éviter les attroupements.

Cette annonce du gouvernement du Québec arrive trop tard, soit un peu plus de trois semaines après l'annulation du Marché de Noël de Laval qui se déroule habituellement au Centre de la nature.

«L'actuelle pandémie et les consignes sanitaires en vigueur rendent malheureusement sa tenue impossible, pouvait-on lire dans une publication Facebook émise par le Centre de la nature. Merci à tous ceux qui ont pris part aux éditions précédentes, artisans comme visiteurs. Nous partageons votre déception et vous promettons de revenir en force dès que la situation sera de retour à la normale.»

Laval n'est pas le seul endroit où le traditionnel marché de Noël a été annulé. Plusieurs villes avaient déjà pris la décision de tenir l'événement de façon virtuelle en raison du contexte sanitaire actuel.

Avec un bilan de 9981 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 86 cas en 24 heures. Le total de décès depuis le début de la pandémie demeure stable à 714.

Le CISSS de Laval cumule également 8609 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 658 cas actifs confirmés (+20) sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 7 sont hospitalisées, dont 2 aux soins intensifs.

21 employés de l’organisation de santé sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Trois résidences privées pour aînés (RPA) de Laval sont présentement touchées par la COVID-19.

Il s’agit du Boisé Notre-Dame, de la Villagia de l’île Paton et du Bel Âge.

Ces établissements décomptent respectivement 11, 6 et 1 résidents infectés.

Au Québec, le bilan est maintenant de 118 529 cas et 6515 décès.

Au total, 573 personnes sont toujours hospitalisées, dont 84 aux soins intensifs.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval