Foulards & cie: une Félicinoise de 12 ans se lance en affaire

·3 min read

La jeune, qui a déménagé avec sa famille à Sherbrooke à la fin du mois de décembre, travaille depuis quelque temps sur son projet. « J’avais parlé à l’amie de ma cousine, qui a elle aussi une entreprise, et ça m’était resté dans la tête. Je voulais un moyen de faire des sous, puisqu’avec la pandémie je ne peux plus faire de gardiennage », explique Pénélope, lors d’un entretien par visioconférence avec Le Quotidien.

L’entrepreneure en herbe a déjà, malgré son âge, quelques responsabilités financières. Elle s’occupe des dépenses reliées à son chien et aime bien se permettre quelques petits luxes, de temps à autre.

Elle a donc cherché une idée de projet. Puisque sa grand-mère lui a appris à coudre récemment, et qu’avec l’entreprise où son père travaille elle pouvait avoir facilement accès à du tissu, elle a vu une opportunité de lancer un produit.

Elle fait donc la confection de foulards pour chien, de différentes tailles. Les clients peuvent choisir parmi plusieurs motifs de tissus. Si son père imprime les tissus, c’est Pénélope qui découpe, coud, mais qui s’est aussi occupé de créer des réseaux sociaux et de faire son site Web pour l’entreprise. Elle a également choisi ses patrons, trouvé les motifs, fait des tests de produits, en plus de s’occuper des envois. Les foulards peuvent être livrés partout au Québec.

Des parents fiers Pénélope se faisait plutôt discrète sur la préparation de son projet. Ses parents la laissaient faire et étaient présents si elle avait des questions. Ils ont été très fiers de voir le professionnalisme de leur fille. « On a été très impressionnés lorsque nous avons vu son site lancé ! Il est très bien monté, on a vu que c’était du sérieux », raconte sa maman, Karine Germain, aussi présente lors de la visioconférence.

Est-ce qu’ils ont été surpris de voir leur fille se lancer dans un projet comme cela ? Ils admettent que non. « Pénélope a toujours été très organisée, responsable, autonome, minutieuse. Quand elle a quelque chose dans la tête, elle y va jusqu’au bout ! », soulignent ses parents.

L’aide la plus importante de la part du couple est bien sûr leurs judicieux conseils, mais ils ont aussi prêté un peu d’argent à Pénélope pour qu’elle s’achète le matériel nécessaire à sa production. Elle espère les rembourser rapidement, celle qui a déjà un côté indépendant.

Lancement officiel Un lancement officiel a eu lieu lundi, en ligne. Tous les réseaux sociaux et le site Internet ont été dévoilés. « Je suis vraiment contente que ce soit fait. J’étais stressée, je n’arrivais pas à m’endormir le soir, j’avais vraiment hâte de lancer tout ça », se réjouit Pénélope. La jeune fille était fière de dire qu’elle avait déjà plusieurs commandes, en seulement une journée.

La jeune créatrice a déjà prévu quelques nouveautés qui seront ajoutées à son site au fil des semaines. Elle prévoit dévoiler deux nouveaux motifs de tissus par semaine, les vendredis.

Pour voir les créations de Pénélope, les intéressés peuvent visiter sa page Facebook, son site Web ou encore sa page Instagram.

Myriam Arsenault, Initiative de journalisme local, Le Quotidien