Front commun policier sur la Rive-Sud pour enrayer les vols de pièces d'automobiles

·1 min read

Plusieurs corps policiers de la Rive-Sud ont décidé d’unir leurs efforts pour tenter de contrer ce qui est devenu un véritable fléau dans la région soit les vols de pièces d’automobiles. L’an dernier par exemple, le service de police de l’agglomération de Longueuil a recensé près de 500 vols d’une pièce fort prisée des voleurs soit des catalyseurs

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), les Régies intermunicipales de police Roussillon et Richelieu-Saint-Laurent ainsi qu’Échec au crime ont récemment annoncé la création d’une équipe régionale commune pour lutter contre les vols de catalyseurs car ces pièces recherchées se font subtiliser en raison des prix avantageux des métaux précieux qu’ils contiennent.

Cette nouvelle unité souhaite s’attaquer non seulement aux voleurs, mais également aux ferrailleurs complices qui ferment les yeux sur ces crimes en écoulant à fort prix de la marchandise volée.

La direction du service de police de l’agglomération de Longueuil invite aussi le grand public à contribuer à cette équipe interservices en complexifiant la tâche aux voleurs.

Il est possible, par exemple, de faire buriner son catalyseur, donc de l’identifier à l’aide d’une gravure dans le métal qui le rendra moins attrayant pour la revente.

Autre petit conseil pour éviter les larcins, les voleurs s’attaquent particulièrement aux véhicules de type VUS car il est plus facile de se glisser sous celui-ci pour aller couper rapidement les catalyseurs. Idéalement, il faut stationner votre véhicule en bordure d’une clôture ou d’un obstacle qui rendra l’accès plus difficile.

François Laramée, Initiative de journalisme local, La Relève