Église de Lac-à-la-Croix : Des travaux de réfection à venir

·2 min read

D’importants travaux de réfection seront réalisés à l’église de Lac-à-la-Croix d’ici l’été prochain.

Tous les joints de pierres extérieures seront refaits, et l’œil-de-bœuf sera également remis à niveau afin de lui redonner son aspect original, lui qui avait été empierré il y a une vingtaine d’années.

Ces travaux permettront de résoudre le problème d’humidité qui s’infiltre à l’intérieur des murs.

« C’était le temps d’agir avant que ça ne s’aggrave. Une étude faite en 2016 nous donnait jusqu’en 2026 au plus tard pour réaliser ces travaux », mentionne le porte-parole du comité de sauvegarde de l’église, Lawrence Potvin.

La Fabrique de la paroisse Sainte-Croix a d’ailleurs lancé un appel d’offres en janvier pour la réalisation de ces travaux, estimé à 500 000 $.

« L’objectif est de commencer les travaux en avril ou mai 2021. Au plus tard, ils doivent s’amorcer le 15 juillet. On a ensuite un délai d’un an pour exécuter les travaux. Du moment que ça va débuter, on est confiant de réaliser l’ensemble des travaux à l’intérieur du délai soumis par le ministère de la Culture. »

Financement

Le comité de sauvegarde de l’église a lancé en 2018 une campagne de financement avec pour objectif d’amasser 120 000 $ pour la réalisation des travaux.

Actuellement, un peu plus de 110 000 $ ont été récoltés. La municipalité de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix a participé au financement avec une somme de 15 000 $, la Caisse populaire des Cinq-Cantons a remis un montant de 5 000 $ et un généreux citoyen a donné 30 000 $.

« On est confiant d’atteindre notre objectif. Il nous reste encore environ 8 000 $ à récolter et on devrait y arriver, malgré le fait que nous ayons dû annuler quelques activités de financement en raison de la pandémie », ajoute Lawrence Potvin, ancien maire de la municipalité.

Le comité a également reçu une subvention de 315 000 $ du ministère de la Culture.

Requalification

L’église de Lac-à-la-Croix n’échappe pas à la règle. Elle aussi compte sur de moins en moins de paroissiens qui assistent aux offices. Toutefois, il n’est toujours pas question de requalifier l’église vers une autre vocation.

« Dans le village, le gymnase de l’école sert déjà de salle communautaire. Il y a aussi le Camp musical tout près, donc on ne ferait pas une salle de spectacle ici. Mais rien n’est cependant exclu comme possibilités. On verra avec la municipalité lorsque nous serons rendus à se poser cette question. »

Janick Emond, Initiative de journalisme local, Le Lac St-Jean