Gorbatchev, héros pour les uns, oppresseur pour les autres ?