Bottas décroche la position de tête au GP d'Émilie-Romagne; Stroll partira 15e

·3 min read

IMOLA, Italie — Valtteri Bottas a finalement eu le dessus sur son coéquipier Lewis Hamilton lors d'une séance de qualifications de Formule 1.

Le pilote Mercedes a signé sa 15e pole en carrière après avoir été le plus rapide de la séance de qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, qui est de retour sur le circuit d'Imola pour la première fois depuis 2006.

Le Finlandais a réalisé un temps d'une minute et 13,609 secondes samedi sur la piste Enzo et Dino Ferrari, retranchant ainsi 0,097 seconde au chrono de Hamilton.

«J'apprécie vraiment cette piste; elle est merveilleuse. Je savais que je devais améliorer mon temps lors de mon dernier passage, et je suis parvenu à grapiller quelques fractions de seconde. J'ai pris des risques et la voiture a bien répondu. Le premier virage est loin de la ligne de départ, donc je crois que Lewis et Max (Verstappen) vont appliquer beaucoup de pression (dimanche)», a confié Bottas, qui convoitera une troisième victoire cette saison.

Bottas a ainsi retranché près de 10 secondes au temps du détenteur de la position de tête lors du Grand Prix de Saint-Marin qui a été présenté à Imola en 2006, un certain Michael Schumacher.

«Valtteri a fait du bon boulot, et j'ai été brouillon. Tu ne peux pas toujours être le meilleur. C'est une très belle piste, mais elle est difficile. Ça pourrait être difficile de dépasser (demain), parce qu'elle est étroite», a mentionné Hamilton, le meneur au championnat des pilotes.

Max Verstappen, sur Red Bull, a pris la troisième place, à 0,567 seconde. Le Hollandais n'a jamais véritablement pu menacer le duo chez Mercedes, notamment en raison de problèmes mécaniques qui ont altéré la puissance de sa voiture pendant la séance.

«J'ai eu des ennuis, et ç'a été hasardeux, a-t-il dit. (Mon temps) n'est pas très représentatif en Q3, et la piste manquait d'adhérence. En fin de compte, la troisième place est satisfaisante, mais je m'attendais à pouvoir les pousser (les Mercedes) un peu plus.»

Pierre Gasly, sur AlphaTauri, a enregistré le quatrième temps, devant la Renault de Daniel Ricciardo.

Racing Point connaît un week-end difficile jusqu'ici. Le Mexicain Sergio Perez n'a pu faire mieux que la 11e place sur la grille de départ, tandis que le Québécois Lance Stroll a suivi en 15e place.

«Malheureusement, ce fut une journée difficile et particulièrement exigeante avec seulement 90 minutes d'essais libres avant la séance de qualifications. C’est la même chose pour tout le monde, mais ce n’est pas facile d'effectuer les bons réglages et de choisir les bons pneus pour ce genre de piste. J'avais l'impression que nous étions plus performants ce matin (en essais), car j’ai eu du mal à obtenir de l’adhérence en qualifications», a mentionné Stroll.

Pour sa part, le Torontois Nicholas Latifi, chez Williams, a abouti en 19e position, tout juste devant le pilote Alfa Romeo Antonio Giovinazzi.

Mercedes peut s'adjuger un septième championnat des constructeurs dimanche, sauf si Red Bull parvient à obtenir 34 points de plus que le constructeur allemand - un exploit que Red Bull n'a pas accompli depuis plus de quatre ans.

Hamilton a dominé la seule séance d'essais libres de 90 minutes qui a été présentée plus tôt samedi. Le Grand Prix d'Émilie-Romagne a été ajouté au calendrier qui a été remodelé par la pandémie de coronavirus.

- Par The Associated Press

La Presse Canadienne