Hausse des tests de dépistage effectués

·2 min read

Un total de 4538 tests de dépistage à la COVID-19 ont été effectués sur le territoire lavallois au cours de la semaine du 2 au 8 novembre selon les données émises par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Ce nombre représente une augmentation de 315 tests par rapport à la semaine précédente.

Il s'agit aussi d'une deuxième semaine consécutive où la fréquentation des centres de dépistage est à la hausse sur l'île Jésus.

Par ailleurs, un sommet de 744 personnes dépistées a été atteint le lundi 2 novembre. Celui-ci a déjà été battu pour la semaine en cours, puisque 937 personnes sont allées se faire tester le 9 novembre.

Rappelons qu'une baisse importante des tests effectués avait été constatée entre le 28 septembre et le 25 octobre. Celle-ci n'inquiétait toutefois pas le CISSS de Laval, car «les mesures en place [depuis le 1er octobre] ont permis de réduire le nombre de cas et les contacts»

Avec un bilan de 9895 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 66 cas en 24 heures. Le total de décès depuis le début de la pandémie est en augmentation à 714.

Le CISSS de Laval cumule également 8543 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 638 cas actifs confirmés sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 6 sont hospitalisées, dont 2 aux soins intensifs.

21 employés de l’organisation de santé sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Deux résidences privées pour aînés (RPA) de Laval sont présentement touchées par la COVID-19.

Il s’agit du Boisé Notre-Dame et de la Villagia de l’île Paton.

Ces établissements décomptent respectivement 10 et 6 résidents infectés.

Au Québec, le bilan est maintenant de 117 151 cas et 6493 décès.

Au total, 534 personnes sont toujours hospitalisées, dont 82 aux soins intensifs.

Nicholas Pereira, Initiative de journalisme local, Courrier Laval