Hausse du PIB réel du Québec

·2 min read

ÉCONOMIE. En juillet 2020, le produit intérieur brut (PIB) réel du Québec aux prix de base enregistre une augmentation de 3,4 %, après avoir connu des hausses de 7,3 % en juin et de 11,6 % en mai. Avec cette troisième hausse mensuelle consécutive, le niveau du PIB de juillet se situe à plus de 95 % de celui de février, soit un niveau comparable à celui de l'année 2018. C'est ce que nous apprend la publication Produit intérieur brut par industrie au Québec, juillet 2020diffusée par l'Institut de la statistique du Québec.

Les industries productrices de services connaissent une croissance de 3,9 % en juillet, à la suite d'une hausse de 6,7 % en juin. Tous les sous-secteurs des services contribuent à l'augmentation en juillet, principalement les services d'hébergement et de restauration (+ 34,3 %), les services d'enseignement (+ 8,6 %) et les services professionnels, scientifiques et techniques (+ 4,4 %).

Les industries productrices de biens enregistrent une hausse de 2,1 % en juillet, après la hausse de 9,1 % observée en juin. L'augmentation en juillet provient en grande partie de la fabrication (+ 1,8 %). La construction (+ 2,2 %), l'agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse (+ 5,6 %) ainsi que les services publics (+ 3,1 %) contribuent également à la hausse de production.

La hausse de production en juillet dans les industries de la fabrication découle principalement des gains observés dans le sous-secteur de la fabrication de matériel de transport (+ 8,1 %). La fabrication de produits du pétrole et du charbon (+ 21,8 %) ainsi que la fabrication de meubles et de produits connexes (+ 15,8 %) affichent également des hausses de production notables. À l'inverse, la fabrication de machines affiche un recul important (- 18,8 %).

Malgré cette troisième hausse mensuelle consécutive, le PIB réel du Québec pour les sept premiers mois de l'année 2020 demeure inférieur de 7,0 % à celui de la même période de 2019. Plusieurs secteurs ont connu une perte cumulative notable durant cette période, notamment les secteurs de la fabrication (- 10,6 %), de la construction (- 16,7 %), des services de transport et d'entreposage (- 19,9 %), des services d'hébergement et de restauration (- 31,5 %) ainsi que des services d'enseignement (- 9,3 %).

Selon les informations publiées par Statistique Canada le 30 septembre dernier, le PIB réel canadien aux prix de base croît de 3,0 % en juillet 2020. Pour les sept premiers mois de 2020, le PIB réel canadien est inférieur de 6,3 % à celui de la même période de l'année précédente.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal