Investissement d'un demi-million de $ pour des appareils robotisés au Cégep de Sept-Îles

·1 min read

Le Cégep de Sept-Îles investira près d'un demi-million de dollars pour faire l'acquisition de six cellules robotisées KUKA dans le cadre de la refonte à venir du programme Technologie de l’électronique industrielle.

Les nouveaux appareils permettront de former les futurs techniciens en électronique industrielle, mais aussi de contribuer au perfectionnement des employés de l’industrie comme ceux d’Aluminerie Alouette où la robotisation est de plus en plus présente.

« L’utilisation de robots permettra d’augmenter l’efficacité tout en réduisant les risques en matière de sécurité. Les employés des entreprises pourront acquérir la formation initiale ainsi que des formations de requalification afin de maintenir leurs compétences sur l’utilisation des robots », affirme Éric Misson, le directeur de la Formation continue et des services aux entreprises.

De plus, les six cellules robotisées KUKA seront aussi accessibles aux unités de recherche du Cégep de Sept-Îles qui pourront développer des projets de recherche sur l'organisation des moyens de production.

Quatre enseignants et quatre chercheurs du Cégep et de l'Institut technologique de maintenance industrielle (ITMI) «ont reçu une première formation au début du mois de janvier, ce qui leur permettra de devenir formateurs accrédités à leur tour. »

Le financement de ce projet a été rendu possible par l'implication financière des trois départements du Collège qui sont la formation régulière, la formation continue et la recherche, ainsi que le Centre d’entrepreneuriat et de valorisation des innovations (CEVI).

Vincent Berrouard, Initiative de journalisme local, Le Nord-Côtier