IQ a investi près de 74 M$ à Laval

·2 min read

Bras financier du gouvernement provincial, Investissement Québec (IQ) a réalisé au cours du dernier exercice pas moins de 65 interventions financières à Laval, totalisant près de 74 millions de dollars de financement.

Le bilan de l’année financière 2019-2020 chiffre à quelque 650 le nombre d’emplois que ces prêts auront contribué à créer ou maintenir dans la région.

En foi de quoi, IQ est un partenaire incontournable du développement économique régional, n’a pas manqué de rappeler son PDG, Guy LeBlanc, aux entrepreneurs et dirigeants d’entreprises que la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) avait réunis en ligne le 3 décembre.

M. LeBlanc a présenté à la communauté d’affaires lavalloise le rôle élargi que joue désormais cette société d’État depuis qu’elle a intégrés dans sa structure le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), le bureau régional du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) ainsi que l’équipe d’Export Québec.

«Nous sommes mieux outillés que jamais pour accompagner les entreprises de toutes les régions du Québec à prendre ou à reprendre le chemin de la croissance, ici et sur les marchés internationaux», a-t-il dit.

La refonte d’Investissement Québec a fait de cette société «la porte d’entrée pour les projets de financement, d’investissement et d’accompagnement des entreprises québécoises», se targue-t-on.

Sous la direction de Guylaine Larose, l’équipe régionale de Laval compte une vingtaine de professionnels dédiés au développement économique et est soutenue par un comité de développement régional. Celui-ci, composé de gens d’affaires, entrepreneurs et acteurs locaux de développement économique, est chargé d’identifier et recommander des projets d’investissement à fort potentiel.

«À Laval, les projets structurants et innovants, ce n’est vraiment pas ce qui manque», fait valoir Mme Larose par voie de communiqué, précisant que «quel que soit leur stade de développement, les entreprises trouveront chez nous une combinaison de services d’accompagnement et de financement en fonction de leurs enjeux, leurs particularités et leurs atouts.»

À cet égard, Caroline de Guire, PDG de la CCIL et membre du comité de développement régional, témoigne d’«un accompagnement direct de qualité» de nature à «guider les entrepreneurs à travers les transformations d’impact nécessaires et vers des nouveaux marchés porteurs» et à «valoriser leurs savoirs et sécuriser leurs carnets de commandes».

Les quartiers généraux d’Investissement Québec se déploient au 3030, boul. Le Carrefour de même qu’aux 1700, boulevard Laval.

Stéphane St-Amour, Initiative de journalisme local, Courrier Laval