Irresponsabilité pénale : comment comprendre la loi ?

En dépit de la gravité de cet acte, les juges ont considéré que l'agresseur ne pouvait pas être sanctionné, parce qu'il était en proie à un trouble mental au moment des faits : il a été déclaré pénalement irresponsable. La polémique autour de cette décision s'explique par l'origine de cette bouffée délirante qui a conduit au décès de la victime : elle était la conséquence d'une consommation régulière de cannabis responsable d'une détérioration de son état mental. Dans l'opinion publique, cette décision a donc été mal ressentie, car la consommation de résine de cannabis parait constituer une faute, plus qu'une circonstance propre à excuser l'auteur de l'agression.