Justin Trudeau confirme l’entente avec Novarvax pour la fabrication des vaccins à Montréal

·2 min read

Le premier ministre du Canada annonce la production des millions de doses sur les installations du Conseil national de la recherche du Canada d’ici l’été prochain. Ce vaccin annoncé comme étant efficace à 89,3% doit au préalable être approuvé par Santé Canada.

Justin Trudeau a annoncé que le Canada avait prévu des solutions parallèles pour contourner d’éventuels obstacles dans le cours de la vaccination. C’est pour cela qu’Ottawa a par exemple consenti en Saskatchewan un investissement de 46 millions de dollars qui aboutira à la production d’au moins 40 millions de doses chez VIDO-Intervac.

Par ailleurs, une usine de fabrication d’une capacité de production annuelle de 240 millions de doses de vaccin sera construite à Vancouver par la société Precision NanoSystems. Des travaux ont également été entrepris à Montréal dans le cadre de la production des dizaines de millions de doses de vaccins de Novavax.

«Grâce à notre financement, ils ont accéléré les constructions et le tout devrait être terminé d’ici la fin de l’été», a annoncé le premier ministre au sujet de cette firme américaine auprès de laquelle le Canada a réservé 52 millions de doses de vaccin sous réserve de l’approbation de Santé Canada dans les prochaines semaines.

«Personne ne s’attend à ce que cette pandémie se termine du jour au lendemain», a prévenu M. Trudeau dans un ton d’encouragement des Canadiens «probablement à l’affût des signes indiquant que les choses vont s’arranger un peu».

Jusqu’à 14 M $ seront attribués à Edesa Biotech Inc. (Edesa), une entreprise biopharmaceutique établie à Markham, en Ontario, pour faire avancer ses travaux sur un traitement aux anticorps monoclonaux pour le syndrome de détresse respiratoire aiguë. Ce syndrome est la principale cause de décès attribuables à la COVID-19, selon un communiqué.

«Les chiffres sont en baisse parce que les gens prennent les devants et font ce qu’il faut», s’est-il réjoui. Il a précisé que plus de 1,2 million de doses de vaccin avaient été distribuées, soit 87% de doses administrées. «Mais, comme on est en voie de recevoir toutes les livraisons des vaccins Pfizer d’ici fin mars, des millions de Canadiens pourraient être vaccinés d’ici le printemps.»

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local, Le Canada Français