L’avenir de la créativité musicale sera-t-il artificiel ?