L’immigration : La MRC poursuit sa consultation

·3 min read

Le 9 décembre dernier, la MRC de Témiscamingue (MRCT) a organisé la Conférence-Web « Comment retenir et intégrer les personnes immigrantes dans notre MRC », animée par la spécialiste en régionalisation de l’immigration madame Émilie Bouchard. « L’objectif de la conférence a été de se familiariser avec le parcours des immigrants avant leur arrivée chez nous, afin de connaître les défis et les réalités avec lesquelles ils arrivent. C’est pourquoi nous avons fait appel à Émilie Bouchard, une spécialiste de l’immigration dans les régions, qui dressera ce portrait pour nous » fait valoir Catherine Drolet-Marchand, coordonnatrice des communications et de la promotion du territoire à la MRC de Témiscamingue.

La MRC à l’écoute de la population

La conférence animée par Émilie Bouchard, avec des témoignages, a connu la participation des employeurs, des immigrants et des membres du public. « Nous voulons entendre la population du Témiscamingue (immigrants ou non) sur les moyens à mettre en place pour améliorer nos rapports, se voir plus souvent et échanger sur diverses thématiques, comme l’accès aux logements, au transport, ou bien comment se passe l’intégration des immigrants en emploi ? Quels sont les défis, de part et d’autre, que ce soit pour l’employeur ou l’employé ? » se demanda Catherine Drolet-Marchand.

Sensibiliser les gens

La tenue de cette conférence, selon la MRC de Témiscamingue, qui est destinée à la population témiscamienne, s’inscrit dans la suite d’actions visant à sensibiliser les gens et recueillir leurs échanges sur les moyens à mettre en place en tant qu’employeur, municipalité ou citoyen, pour mieux intégrer les personnes immigrantes. « Les participants viennent des quatre coins du Témiscamingue, ils sont des immigrants, des employeurs ou des employés, des gens de la société d’accueil. Ce qu’on a récolté de cette conférence est très riche, et je suis persuadé que ces échanges inspireront la bonne façon les travaux de rédaction de la Politique d’accueil et d’intégration, dont le chantier se poursuit en 2021 » souligne la coordonnatrice des communications et de la promotion du territoire à la MRC de Témiscamingue.

Se questionner sur les défis

Plusieurs défis sont observés dans la région de Témiscamingue, comme la rétention des personnes immigrantes à long-terme. Les participants à la conférence ont essayé d’identifier des pistes de solution pour améliorer l’intégration sociale. « Notre MRC accueille plusieurs immigrants qui choisissent notre territoire pour y déployer leur projet de vie. Mais ils ne restent pas tous. Nous devons nous questionner sur les défis rencontrés et sur les raisons qui modifient les choix de vie. Il faut savoir poser les bonnes questions et déterminer comment agir différemment, et mieux », exprime la préfète de la MRCT Claire Bolduc.

Des acteurs à se soucier de l’intégration

Des témoignages de nouveaux arrivants ont été présentés à divers moments dans la conférence pour mieux comprendre la réalité des immigrants qui déménagent au Témiscamingue. « Nous avons trois enjeux majeurs, soit l’absence de transport collectif et les logements meublés, qui se font rares. Le fait que l’internet haute vitesse ne soit pas disponible partout demeure aussi une problématique, pour les nouveaux résidents qui veulent garder contact avec leur famille » nous explique Catherine Drolet-Marchand. « Ce qui est positif, c’est que nous sommes de plus en plus de joueurs à se soucier de l’intégration des personnes immigrantes, et que le message commence à circuler auprès de l’ensemble de la population témiscamienne. Nous pouvons aussi compter sur un partenaire majeur, soit le Carrefour-Jeunesse-Emploi du Témiscamingue, qui offre un service d’accompagnement personnalisé pour toute personne qui arrive sur le territoire et qui a besoin de soutien » a-t-elle ajouté.

Moulay Hicham Mouatadid, Initiative de journalisme local, Reflet Témiscamien (Le)