L’érosion force la démolition d’une maison de Pointe-Parent

·1 min read

Une maison inhabitée de Pointe-Parent sera démolie par ses propriétaires en raison de la dangerosité du terrain, fortement érodé par la tempête du 16 novembre.

Les grandes marées de lundi, combinées aux rafales de vent qui ont soufflé entre 60 km/h et 90 km/h par endroits, ont rongé plusieurs mètres à la berge de Pointe-Parent, jusqu’à faire s’écrouler une partie du terrain de la maison turquoise au bout de la rue Parent. Un coin du bâtiment est présentement complètement exposé. Une pelle mécanique a été dépêchée sur le terrain.

Des représentants de la Sécurité civile se sont rendus au village pour constater les dégâts causés par la météo de lundi et ont avisé les propriétaires de deux autres maisons, celles-ci habitées, du danger imminent de l’érosion. Au moment d’écrire ces lignes, le ministère n’avait pas répondu à nos questions.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur