La Basse-Côte-Nord complètement branchée

·2 min read

Toute la Basse-Côte-Nord est dorénavant connectée au réseau 4G LTE de TELUS : les 14 municipalités et communautés autochtones ont accès à Internet haute vitesse et à la téléphonie mobile près d’un an avant l’échéance prévue.

« Cette annonce en début d’année marque pour moi le commencement d’une nouvelle ère connectée basée sur l’espoir, le renouveau et la prospérité économique de notre belle région », jubile le préfet de la municipalité régionale de comté (MRC) du Golfe-du-Saint-Laurent, Randy Jones, par voie de communiqué.

La finalisation du déploiement du réseau de TELUS a permis de brancher quelques 2000 foyers dispersés sur les 400 kilomètres de long de la Basse-Côte-Nord. L’entreprise de télécommunications a également relié l’ensemble des centres de santé et des dispensaires ainsi que les 15 écoles de la région à la fibre optique.

Faire arriver la Basse-Côte-Nord au 21e siècle ne s’est pas fait en claquant en des doigts. La réalisation de ce projet d’envergure a nécessité la combinaison de la fibre optique avec un écosystème de micro-ondes et avec la technologie 4G LTE. Côté logistique, le transport de l’équipement vers les sites éloignés s’est fait par bateau, hélicoptère et véhicule tout terrain.

TELUS a par ailleurs fait don de 20 tablettes numériques et de forfaits de données gratuites à la Fondation Docteur Camille-Marcoux pour améliorer l’accès à la télémédecine des résidents de la Basse-Côte-Nord.

Doté d’une facture de près de 24 millions de dollars, le projet de déploiement du réseau de TELUS en Basse-Côte-Nord a été financé en grande partie par les gouvernements fédéral et provincial, qui ont respectivement contribué 9,3 et 11 millions de dollars. L’entreprise de télécommunications a quant à elle décaissé 3,6 millions de dollars.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur