Les marchés nord-américains restent plutôt stables à une semaine de l'élection US

·3 min read

TORONTO — Les marchés boursiers nord-américains sont restés relativement stables mardi, même si les résultats trimestriels publiés par certaines entreprises ont guidé les performances de leurs actions de façon individuelle.

«De solides bénéfices entraînent des hausses de prix et des résultats décevants conduisent à des reculs pour les actions», a souligné Craig Jerusalim, gestionnaire de portefeuille chez Gestion d'actifs CIBC.

«Et c'est ainsi que cela devrait être; un retour à un marché de sélecteurs de valeurs lorsque les données fondamentales réelles dictent les cours des actions.»

Teck Resources a vu le cours de son action perdre 5,8 % après avoir annoncé des ventes de charbon décevantes et abaissé ses perspectives pour le cuivre.

Colliers International Group a été récompensé par un gain de 12 % après avoir revu à la hausse ses prévisions et affiché un résultat largement supérieur aux attentes.

Pendant ce temps, Restaurant Brands International a poussé le secteur de la consommation discrétionnaire à la baisse, ses actions ayant chuté de 3,8 %. La société a notamment profité de la publication de ses résultats pour détailler l'impact négatif de la pandémie de COVID-19 sur ses ouvertures de magasins et ses ventes.

Dans l'ensemble, les bénéfices des entreprises au troisième trimestre dépassent les attentes — qui ont été largement plus faibles en raison de la pandémie et de son impact économique.

La croissance des bénéfices des entreprises canadiennes au cours du trimestre surclasse jusqu'à présent celle des entreprises américaines, a observé M. Jerusalim.

Alors que la croissance est en baisse d'environ 14 % aux États-Unis, la composition plus cyclique du TSX et la contribution des matières premières, menée par l'or, ont fait grimper la croissance de 16 % d'une année à l'autre.

«Et cela alors que 12 % des sociétés inscrites à la cote du TSX ont dévoilé leurs résultats, contre 40 % pour celles du S&P 500», a-t-il précisé lors d'une entrevue.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a rendu 58,61 points pour terminer la séance avec 16 020,94 points.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 222,19 points à 27 463,19 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 10,29 points à 3390,68 points. L'indice composé du Nasdaq a pris 72,41 points à 11 431,35 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 75,96 cents US, en hausse par rapport à son cours moyen de 75,75 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 1,01 $ US à 39,57 $ US le baril, tandis que celui de l'or a grimpé de 6,20 $ US à 1911,90 US l'once. Le prix du cuivre a gagné moins d'un cent US à 3,09 $ US la livre.

La Presse Canadienne