La communauté de Kahnawake sera vaccinée en priorité d'ici la fin mars

·2 min read

Le comité de lutte contre la COVID-19 de Kahnawake a annoncé que la communauté mohawk a obtenu un statut prioritaire, comme toutes les autres communautés autochtones du pays, dans le cadre de la campagne de vaccination. Tous les résidents devraient recevoir une première dose d’ici la fin du mois prochain.

D'après le tableau de priorisation établi par le Comité sur l'immunisation du Québec, le quatrième rang désigne les «résidents dans les communautés isolées et éloignées». Il semble que ce soit ce statut qui serait octroyé aux Premières Nations.

Au cabinet du ministre des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, on confirme l'objectif du gouvernement «de pouvoir donner une première dose dans l’ensemble des communautés d’ici le 31 mars».

En entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, la coresponsable du «task force» de Kahnawake, Lisa Westaway, a précisé que le niveau de vulnérabilité des communautés autochtones est plus élevé notamment en raison des nombreux foyers multigénérationnels.

Selon les informations publiées en ligne, ce sont 6500 doses qui sont attendues à Kahnawake pour entreprendre l’inoculation de la population. Les résidents des trois établissements accueillants des personnes âgées ainsi que le personnel de ces ressources ont déjà été vaccinés.

C’est la salle de bingo qui a été désignée comme lieu de vaccination massive. Les personnes âgées ayant des problèmes de mobilité pourront être vaccinées à domicile par une équipe d'infirmières de l'Hôpital Kateri Memorial.

En raison des retards d’approvisionnement en doses de vaccin au Canada, le comité n’est pas en mesure de préciser à quel moment l’opération de vaccination pourra débuter. D’après les messages diffusés, on souhaite pouvoir débuter le processus d’ici la fin du mois de février et avoir offert une première dose à tous les membres de la communauté avant la fin du mois de mars.

Reprise des activités

Par ailleurs, le comité de lutte contre la pandémie a annoncé la reprise des activités commerciales sur le territoire de la communauté. Tous les commerces de vente au détail qui étaient fermés depuis le début de l’année 2021 peuvent accueillir à nouveau des clients.

Il est permis d’exploiter des boutiques, des comptoirs de vente de tabac, des usines, des salons de coiffure ou d’esthétique, ainsi que des gyms. Certaines consignes de prévention doivent toutefois être respectées.

Tous les employés doivent répondre à un questionnaire d'auto-évaluation des symptômes, le masque et la distanciation physique sont obligatoires et des inspecteurs s'assurent du respect des règles.

Les salles à manger, les bars et les salons de jeu demeurent fermés. Le couvre-feu instauré dans tout le Québec s’applique aussi à Kahnawake.

Ugo Giguère, Initiative de journalisme local, La Presse Canadienne