La défense de l'équipe de Washington domine les Cowboys dans un gain de 25-3

·7 min read

La défense de l'équipe de Washington a réalisé six sacs du quart, une interception et provoqué un échappé qui s'est transformé en touché de sûreté dans une convaincante victoire de 25-3 contre les Cowboys de Dallas.

Ce gain a permis à l'équipe de Washington d'interrompre une série de cinq défaites.

Montez a mené l'équipe de Washington (2-5) avec 2,5 sacs du quart, Cole Holcomb a en a inscrit un en plus de réussir une interception profondément en zone défensive.

Landon Collins a également fait sa part en sortant le ballon des mains du quart Andy Dalton pour un touché de sûreté, tôt dans le match.

Laissé à lui-même derrière une ligne offensive privée de plusieurs joueurs réguliers, Dalton a été constamment pourchassé, jusqu'à ce qu'il ne quitte la rencontre au troisième quart après avoir reçu un coup d'épaule à la tête de Jon Bostic. Ce dernier a été expulsé.

Dalton a quitté le terrain en marchant mais a néanmoins été victime d'une commotion cérébrale. Selon les dirigeants des Cowboys, il se portait mieux après la rencontre que lorsqu'il a quitté le terrain et il a accompagné ses coéquipiers dans le vol de retour vers Dallas.

La défense de l'équipe de Washington a concédé seulement 142 verges, en route vers une première victoire par au moins 10 points depuis novembre 2018.

Bills 18 Jets 10

Josh Allen et l'attaque des Bills de Buffalo ont été tenus hors de la zone des buts pour la première fois de la saison, mais le botteur de précision Tyler Bass a égalé un record d'équipe avec six placements dans un gain de 18-10 contre les Jets de New York.

Les Bills (5-2), qui disputaient un troisième match en 13 jours, ont profité de leur duel contre les Jets (0-7), la pire équipe de la NFL, pour mettre fin à une séquence de deux défaites.

Les Bills ont concédé les dix premiers points du match et ont paru léthargiques pendant la majeure partie de la rencontre.

Ils ont néanmoins récolté une première victoire sans inscrire un seul touché depuis leur gain de 17-16 contre Washington en 2007

C'était aussi la première fois depuis 2016, face aux Rams de Los Angeles, que les Jets subissaient un revers sans accorder un touché.

Bass a réussi un placement de 40 verges avec une 1:56 à faire au quatrième quart, pour égaler le record de Steve Christie, réussi contre New York en 1996.

Il a ajouté des placements sur des distances de 53, 48, 46, 37 et 29 verges, mais a raté des tentatives de 45 et 37 verges.

Packers 35 Texans 20

Aaron Rodgers a accumulé des gains de 283 verges par la passe et complété quatre passes de touché et les Packers de Green Bay se sont relevés de leur première défaite de la saison, la semaine dernière, pour défaire les Texans de Houston 35-20.

Rodgers a livré une performance quasi-parfaite et a égalé son sommet personnel cette saison au chapitre des passes de touché.

Cette prestation fait suite à un match où il avait été victime de deux interceptions, dont une retournée jusque dans la zone des buts, et aucune passe de touché dans un revers de 38-10 contre Tom Brady et les Buccaneers de Tampa Bay.

Malgré l'absence du demi offensif Aaron Jones et du bloqueur gauche David Bakhtiari, les Packers (5-1) n'ont eu aucune difficulté à maîtriser les piètres Texans (1-6), qu'ils dominaient 21-0 à la demie.

L'ailier espacé Davante Adams a été particulièrement prolifique, avec des gains de 196 verges par la passe – un sommet personnel en carrière – et deux touchés, sur des jeux de trois et de 45 verges.

Dans la défaite, le quart Deshaun Watson a amassé 309 verges par la passe et lancé deux passes de touché.

Lions 23 Falcons 22

Matthew Stafford a lancé une passe de touché de 11 verges à T.J. Hockenson au moment où les dernières secondes du quatrième quart s'écoulaient, Matt Prater a ajouté une transformation de 48 verges et les Lions de Detroit ont signé une improbable victoire de 23-22 contre les Falcons d'Atlanta.

Face à un recul de 16-14, les Falcons (1-6) étaient en bonne posture pour laisser s'égrener les dernières secondes du quatrième quart et tenter un botté de précision sur une courte distance, lorsqu'ils ont réussi un premier essai à la ligne de 10 verges des Lions avec un peu plus d'une minute à écouler au temps réglementaire.

Sachant que leur seule chance était de concéder un touché rapide, les Lions (3-3) n'ont fait aucun effort pour freiner le demi offensif Todd Gurley après qu'il eut reçu le ballon des mains du quart Matt Ryan.

Gurley s'est infiltré dans l'ouverture béante qui s'est offerte à lui et lorsqu'il a réalisé ce que les Lions cherchaient à faire, il s'est laissé tomber au sol. Toutefois, il a atterri sur la ligne des buts pour un touché, avec 64 secondes au cadran, auquel les Falcons ont ajouté une transformation de deux points.

Stafford a ensuite mené une poussée offensive de 75 verges en huit jeux, jusqu'à la ligne de 11 verges des Falcons. Même s'il était pourchassé par la défense rivale, Stafford a pu repérer Hockenson dans la zone des buts, ce qui égalait le score.

Après le touché, les Lions ont écopé une pénalité de 15 verges pour conduite antisportive, reculant le ballon à la ligne de 30 verges. Prater a néanmoins réussi la transformation pour donner la victoire aux Lions.

Browns 37 Bengals 34

Le quart Baker Mayfield a surmonté un très mauvais début de match pour finalement compléter cinq passes de touché, dont une de 24 verges à Donovan Peoples-Jones avec 15 secondes à faire au quatrième quart, et les Browns de Cleveland ont défait les Bengals de Cincinnati 37-34.

Le match a été présenté devant une foule annoncée de 9732 spectateurs, répartis dans toutes les sections du stade Paul-Brown à Cincinnati.

Ennuyé par des côtes endolories, Mayfield a raté ses cinq premières tentatives par la voie des airs, sa première passe du match étant même interceptée. Il a ensuite complété 22 de ses 23 tentatives suivantes, dont la dernière, captée en sautant par Peoples-Jones procurant la victoire aux Browns (5-2).

Chez les Bengals, le quart recrue Joe Burrow a connu un autre fort match, mais ce ne fut pas suffisant. Il a réussi 35 de ses 47 passes pour des gains de 406 verges, un sommet en carrière, et a ajouté 34 verges par la course.

Il a aussi complété trois passes de touché dont une sur une distance de trois verges à Giovani Bernard lors d'un quatrième essai et une verge. Ce jeu permettait aux Bengals de prendre l'avance 34-31 avec 66 secondes au cadran.

Cependant, la défense des Bengals n'a pas réussi à stopper Mayfield, qui avait été sévèrement critiqué à la suite de sa piètre performance, la semaine dernière face aux Steelers de Pittsburgh, ni les receveurs de passes des Browns, qui ont réussi quelques beaux attrapés lors de la poussée décisive.

Mayfield a terminé le match avec 22 passes complétées en 28 tentatives pour des gains de 297 verges. L'ailier rapproché Harrison Bryant capté deux de ces passes pour des touchés.

En cours de route, les Browns ont perdu les services de l'ailier espacé Odell Beckham fils, victime d'une blessure à un genou au premier quart. Il doit se soumettre à un examen d'imagerie par résonance magnétique lundi.

- Par The Associated Press

La Presse Canadienne