La fusion des CDE de la Côte-Nord et du Saguenay est écartée

·1 min read

La fusion potentielle du Centre Desjardins Entreprises (CDE) –Côte-Nord à celui du Saguenay n’aura pas lieu car « à ce moment-ci, toutes les conditions gagnantes pour faire de ce projet un succès ne sont pas réunies ».

C’est ce qu’a confirmé le président du comité nord-côtier de coordination et directeur général de la caisse Desjardins du Centre de La Haute-Côte-Nord, Christophe Rolland, par voie de communiqué. Les travaux de réflexion, entamés avant la période des Fêtes, ont donc été abandonnés.

Le préfet de Minganie, Luc Noël, et l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord s’étaient vivement opposés à l’éventuelle fusion entre les deux CDE, arguant que cela revenait à livrer la région « poings et pieds liés » au Saguenay. M. Noël estimait que l’unification ferait perdre le pouvoir décisionnel nord-côtier au profit des Caisses Desjardins saguenéennes et déplorait un processus « fait en catimini ».

Selon Christophe Rolland via un communiqué publié le 20 janvier, la fusion entre le CDE–Côte-Nord et son vis-à-vis du Saguenay aurait pu résulter en la bonification des services offerts aux entreprises et entrepreneurs grâce à l’accès à plus de spécialisations et à un plus grand nombre d’employés.

Laurence Dami-Houle, Initiative de journalisme local, Le Portageur