La NBA reporte encore la date limite pour se retirer de la convention collective

·2 min read

La NBA et ses joueurs ont convenu de prolonger la date limite pour se retirer de la convention collective d'une semaine jusqu'au 6 novembre, vendredi.

Les discussions se poursuivent concernant de nombreuses questions à propos de la prochaine saison.

Il s'agit de la quatrième prolongation du délai de retrait depuis le début de la pandémie, en mars.

Si la NBA ou la NBPA se retire avant le 6 novembre, le contrat de travail sera résilié le 14 décembre, «à moins que les parties n'en conviennent autrement», a déclaré la NBA.

Il faut modifier de nombreuses règles et projections de revenus, rédigées en fonction d'une saison normale: le marché des joueurs autonomes en été, la saison commençant en octobre et des partisans dans les arénas, notamment.

La ligue veut démarrer la campagne le 22 décembre mais pour cela, il faudrait une entente rapidement.

La date est contestée pour un certain nombre de raisons. L'une d'elles: pour les Lakers et le Heat, il y aurait moins de deux mois entre la fin de la finale et le début des camps d'entraînement.

La ligue estime que commencer à jouer peu avant Noël et disputer une saison de 72 matches amènerait 500 M $ de plus, par rapport à un début plus tardif et une saison plus courte.

L'Associated Press a rapporté le 23 octobre que la NBA est arrivée à court de 1,5 milliards $ quant aux projections de revenus pour la saison 2019-20.

Cela, en grande partie à cause de l'arrêt des activités durant plus de quatre mois, de la relance sans public, à Disney, et de la décision de la télévision d'État chinoise de ne pas diffuser les matches, à la suite d'un différend.

- Par Tim Reynolds, Associated Press

La Presse Canadienne