La réouverture des commerces saluée par la CCICQ

·1 min read

COVID-19. La très attendue conférence de presse du 2 février a réjoui la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec (CCICQ).

En effet, les nouvelles mesures qui entreront en vigueur à partir du 8 février prochain comme la réouverture des magasins et des salons de coiffure sont accueillis positivement par Nathalie Rochefort, la directrice générale de l’organisation qui a pour mission d’assurer la croissance des affaires et la liberté d’entreprendre dans les MRC Bécancour et de Nicolet-Yamaska.

«C’est une bonne nouvelle humainement. Les commerces sont au cœur de la vie de nos villages. Ils créent une dynamique, mais il faut rester prudent au niveau du respect des mesures sanitaires comme le port du masque et la distanciation sociale», précise d’entrée de jeu Nathalie Rochefort.

Il demeure que le confinement a créé une certaine déprime chez les entrepreneurs de la région. «Cela a joué sur le moral des gens d’affaires. On ne voyait plus la lumière au bout du tunnel. Certains ont jeté la serviette. Là, on a un espoir, c’est une bouffée d’air frais la réouverture des magasins», exprime la directrice générale tout en précisant que le maintien des mesures d’aide aux entreprises est vital.

«En plus de l’aide au loyer, l’aide au recrutement de la main-d’œuvre devient un enjeu de plus en plus important. On avait déjà un problème avant le début le COVID. Il s’est évidemment aggravé. À la Chambre, on agit sur le sujet avec nos partenaires comme le PAIS et le CJE pour aider nos entrepreneurs a attiré des travailleurs issus de l’immigration», conclut-elle.

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L'Hebdo Journal