Laisse ta Marc, un balado axé sur la préparation mentale

·5 min read

Le consultant en préparation mentale Marc-Antoine Roussel lance un tout nouveau projet intitulé Laisse ta Marc, un balado axé sur la psychologie sportive. Les deux épisodes par semaine du podcast permettront d’informer les auditeurs sur l’importance de la préparation mentale, en plus de faire rayonner les parcours d’athlètes, de parents et d’entraîneurs des régions éloignées.

L’objectif de Marc-Antoine Roussel est clair: aider les gens dans leur préparation mentale. Selon lui, trop peu de personnes s’intéressent à cet aspect pourtant primordial de la performance sportive. Il considère aussi que trop souvent, quand on parle de santé mentale, le sujet est stigmatisé.

Celui qui est originaire de Baie-Comeau a travaillé comme consultant en préparation mentale au sein de plusieurs équipes sportives, dont le Drakkar de Baie-Comeau, les Saguenéens de Chicoutimi et les Mustangs de l’école Odyssée/Dominique-Racine, au hockey, en plus d’accompagner une centaine d’athlètes de niveau élite et plusieurs militaires de Bagotville.

Marc-Antoine Roussel a vu, dans le balado, une façon de rejoindre un plus grand public. Une idée dans ses cordes, alors qu’il a toujours aimé discuter avec des sportifs de différents horizons, en plus de vulgariser de l’information. Le kinésiologue donne une quarantaine de conférences par année sur la psychologie du sport et a participé, en 2019, au plus grand congrès des sciences éducatives du monde, à Hawaii, aux États-Unis.

Avec Laisse ta Marc, il souhaite démystifier l’importance de la préparation mentale, et ce, dans tous les domaines. «En temps de pandémie, tout le monde est plus stressé, anxieux, et peut ressentir des difficultés à se concentrer. C’est aussi un moment difficile pour plusieurs au niveau de la confiance en soi, de la gestion des émotions et de la communication. Ce sont tous des facteurs de préparation mentale et je me suis dit que j’allais trouver une façon d’éduquer les gens sur ce sujet», explique celui qui a complété un baccalauréat et une maîtrise en kinésiologie à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Deux émissions complémentaires Chaque semaine, une émission sera consacrée à un aspect précis de la psychologie du sport, pour éduquer et démontrer qu’elle touche tout le monde, et non seulement les athlètes de haut niveau.

Le deuxième épisode de la semaine touchera davantage des sportifs des régions qui performent ou qui ont marqué le sport à leur façon.

« Je trouve qu’en région, nous avons des diamants bruts, que ce soit des parents, des entraîneurs ou des athlètes, et que peu de personnes en parlent. Je veux faire rayonner ces gens, qu’ils soient de la Côte-Nord, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de l’Abitibi ou d’ailleurs », affirme l’homme originaire de Baie-Comeau.

M. Roussel aimerait aussi permettre aux petites entreprises régionales d’avoir accès à une plateforme pour de la publicité à faible coût. Il sait que certains vivent des moments plus difficiles et souhaitent les aider à sa façon.

Il encourage d’ailleurs toutes les personnes intéressées par le projet à lui écrire et à lui envoyer des suggestions. « Mon but, c’est vraiment de donner une visibilité aux personnes des régions et de faire connaître la préparation mentale. Je ne le fais pas pour moi. Je veux que la préparation mentale soit plus connue, tout en faisant rayonner des personnes qui ont marqué leur domaine », martèle-t-il.

Simplement en se tournant vers ses connaissances du milieu, le consultant a une bonne liste de noms d’invités éventuels de l’émission. Il a déjà en tête assez d’idées pour combler la prochaine année, assure-t-il.

Avec la technologie, Marc-Antoine Roussel peut facilement réaliser des entrevues à distance, ce qui lui permet de créer le balado en plein confinement. Cette nouvelle tribune lui permettra aussi de discuter avec des personnes de partout dans la province, et ce, très facilement. Bien sûr, lorsque le confinement sera terminé, il aimerait bien organiser des discussions en face à face quand l’occasion se présentera.

Un large spectre En tant que consultant en préparation mentale, Marc-Antoine Roussel peut donner des conférences ou des conseils sur une foule de sujets : l’anxiété de performance, l’attitude gagnante, la gestion des émotions, la fixation d’objectifs, la confiance en soi, le rôle des parents, la préparation aux compétitions, et bien plus. Il peut aussi faire l’évaluation des besoins et de l’accompagnement. Il offre également des services en entreprise.

Il est convaincu que la préparation mentale peut aider tout le monde. « Ce qui est fou, c’est que la préparation mentale, elle sert à l’école, au travail, dans les sports. En tant que consultant, j’optimise les performances des personnes avec de l’enseignement et des exercices. La personne qui vient me voir, elle n’a pas des problèmes mentaux. Je vais plutôt lui donner des outils qui pourront lui servir dans tous les aspects de sa vie », continue-t-il.

S’il n’a qu’un conseil à donner aux sportifs, qui sont nombreux à ne pas pratiquer leur sport ces temps-ci, c’est que cette pause obligatoire est le moment parfait pour se concentrer sur les aspects de la préparation mentale, afin d’être à leur meilleur lorsque le sport recommencera. Une foule de ressources peuvent les aider.

On peut suivre le consultant sur sa page Facebook, Marc-Antoine Roussel, kinésiologue et consultant en préparation mentale. Le balado est quant à lui disponible sur les différentes plateformes numériques, dont Apple Podcasts et Spotify.

Myriam Arsenault, Initiative de journalisme local, Le Quotidien